Vous aimez NickroN ?
Faites-le savoir !

Merci !



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bakamaru Iroke [ec]

Auteur

Message

Bakamaru Iroke

Intervenant(e)

avatar
Voir le profil

Bakamaru Iroke [ec] le Jeu 2 Juin - 22:57


Identité.


Nom : Iroke (sex-appeal)
Prénom : Bakamaru (Littéralement = Boule Stupide)
Surnom : Seven
Âge : 28.
Famille :
-Ahô (con) Iroke [Père]
-Mune (poitrine) Iroke [Mère]
-Kusokurae (va te faire voir) Iroke [Grand-père - Sous contrôle]
-Boke (sénile) Iroke [Grand-mère - Sous contrôle]
-Hentai (coquin) Iroke [Oncle - Décédé]
-Bisshorii (être mouillé) Génézis [Grande Tante - Sous contrôle]
-Julian Iroke [Cousin]



Portrait.

Physique : Bakamaru est passé par plusieurs stades, chaque évolution modifiant un peu son physique. De base Bakamaru mesure 1m75 et n'est pas très gros, ni très musclé. En fait, de la naissance à la deuxième étape de ses évolutions, Bakamaru a toujours été quelqu'un de chétif. Procédons donc par évolution (donc au stade 2) :

-Gourmandise 2 : Bakamaru est assez petit et chétif malgré le fait qu'il mange tout le temps. Il aime porter un tablier.
-Belzébuth : Bakamaru a les yeux gorgés de sang, sa bouche comporte trois rangées de dents pointues et son corps est courbé. Il n'a plus de coup et se déplace à 4 pattes. On peut voir, à sa physionomie, que son corps est fait pour la vitesse.

-Paresse 2 : Bakamaru prend quelques kilos et laisse apparaître un petit ventre. Il aime porter un marcel délavé et un jogging, des sandales avec des chaussettes.
-Belphégor : Bakamaru devient l'homme le plus gros et gras du monde.

-Avarice 2 : Bakamaru atteint les 2m mais ne pèse que 50 kilos. Il aime s'habiller slimy.
-Mammon : Bakamaru devient l'humain le plus grand et le plus fin du monde.

-Orgueil 2 : Bakamaru devient une sorte de Bodybuilder huilé. Il aime ne porter qu'un string ou un slip, toujours de couleur flashy.
-Lucifer : Bakamaru devient l'homme le plus musclé du monde.

-Luxure 2 : Bakamaru a les cheveux longs, est coquet et aime plaire. Il s'habillera donc en conséquence.
-Asmodée : Bakamaru devient, aux yeux des gens, la personne pour laquelle ils ne pourraient dire non.

-Envie 2 : Bakamaru est normal. En ce qui concerne les vêtements, il s'habillera comme la personne qu'il envie.
-Léviathan : Bakamaru se métamorphose en la personne qu'il envie.

-Colère 2 : Bakamaru est grand et musclé, il s'entretient. Il portera des t-shirt moulant et des jean's.
-Satan : Bakamaru devient monstrueux. Il est impossible de le décrire car "on ne décrit pas l'indescriptible".


Mental : Tout comme le physique, à chaque deuxième étape d'évolution Bakamaru change de comportement. Cela se voit un peu à l'étape une mais à l'étape deux c'est un mélange entre le don final et le comportement. Voyons ce que cela donne à bas niveau :

-Gourmandise : Bakamaru est complètement idiot et ne pense qu'à manger.
-Belzébuth : Il mange sans réfléchir.

-Paresse : Bakamaru s'en fout de tout, ignore tout le monde et est constamment fatigué.
-Belphegor : Il dort.

-Avarice : Bakamaru devient un peu aigri et égoïste.
-Mammon : Il ne parle plus et est toujours sur ses gardes.

-Orgueil : Bakamaru est narcissique, s'admire dans chaque miroir en se motivant, se disant qu'il est le meilleur et que rien ne peut l'arrêter.
-Lucifer : Il n'aime que lui et méprise les autres.

-Luxure : Bakamaru est alors un vrai gentleman, classe, poli, éloquent et séducteur.
-Asmodée : Il ne pense qu'au sexe et au luxe.

-Envie : Bakamaru devient alors jaloux. Il râle et fait des caprices pour un rien.
-Léviathan : Il pleure tant qu'il n'a pas ce qu'il veut.

-Colère : Tout est dans le titre. Bakamaru est tout le temps sur les nerfs. Il devient sarcastique et impulsif.
-Satan : Il ne se contrôle plus et ne reconnait plus les gens.


Don : Bakamaru voit son corps, son comportement et ses capacités modifiées par rapport aux sept péchés capitaux. Il pourra décider de quel péché utiliser quand il aura atteint l'étape 3. Pour le moment Bakamaru a atteint l'étape 1 de chaque péché, il ne contrôle donc pas ses états d'âme. Vu la particularité de son don, on ne peut utiliser la classification mise en ordre par le gouvernement. En essayant, ça lui donne 20 évolutions acquises, soit Type 3 niveau 2, mais ça ne fait pas de lui un mutant imbattable. Il a atteint ce niveau par le nombre de ses évolutions, pas par la puissance de celles-ci.

"Plus je mange et plus j'ai faim."

Gourmandise 1 : Bakamaru mange tout le temps. Son sac est rempli de paquets de chips et quand il finit un paquet, il en ouvre un autre. (atteint)
Gourmandise 2 : Bakamaru se met à manger tout et n'importe quoi. Le paquet y passe, le bois, la ferraille et même la chaire. (atteint)
Belzébuth : Il peut avaler n'importe quoi et avec de l'entraînement il pourra même avaler des objets plus gros que lui, sa salive étant un acide très corrosif. Son corps et sa mâchoire s'élargissent si besoin est. (atteint)

"J'ai la flemme. Flemme de bouger, flemme de manger, flemme de mourir."

Paresse 1 : Bakamaru a le pouvoir de flemme et d'ignorance...et de fatigue...Il a aussi la possibilité de s'endormir n'importe quand ! (atteint)
Paresse 2 : Bakamaru a un effet direct sur la réalité. Il a la flemme de subir des dégâts ou a la flemme de subir les altérations dues aux manques (maladies, mort, besoin vitaux). (atteint)
Belphégor : Il ne craint plus rien. Même Eddy Bonns, le Reality Master, n'aurait rien pu lui faire. (atteint)

"Les voleurs sont avares. Il savent aussi bien cacher leur butin que leur présence."

Avarice 1 : Bakamaru a le pouvoir d'être tellement jaloux et égoïste qu'il devient un expert en cachette. S'il vous vole quelque chose, accrochez-vous pour la retrouver. (atteint)
Avarice 2 : Bakamaru devient de plus en plus discret, tellement que lorsqu'il rentre dans une salle, il peut s'écouler plusieurs minutes avant qu'on ne le remarque. (atteint)
Mammon : Il peut voler tout ce qui l'entoure, objets, sentiments, dons, couleurs, sens, membres du corps etc. Il peut être avare de sa propre image et devenir invisible. (atteint)

"Je suis le meilleur ! Je ne suis pas immortel mais je suis invincible !"

Orgueil 1 : Bakamaru gagne en courage et en résistance. (atteint)
Orgueil 2 : Bakamaru ne craint plus aucun défi et ne se blesse plus. (atteint)
Lucifer : Bakamaru guérit presque instantanément de ses blessures. (atteint)

"Je suis le Beau. Tu me veux car Je Suis."

Luxure 1 : Bakamaru devient éloquent et gentleman. (atteint]
Luxure 2 : Bakamaru devient un vrai séducteur. Il est impossible de passer à côté de lui sans le remarquer, le regarder ou soupirer de plaisir. (atteint)
Asmodée : Il sécrète des phéromones super puissantes, enivrant les personnes proches et les empêchant de penser à autre chose qu'au sexe. Il se métamorphose aussi, aux yeux des gens, en la personne la plus attirante possible. (atteint)

"Tu es et tu as. Je veux être et avoir donc je serai et j'aurai."

Envie 1 : Bakamaru essaye de faire comme autrui, dans sa façon de parler et sa façon se s'habiller. (atteint)
Envie 2 : Bakamaru peut utiliser le don d'une personne à un niveau inférieur. (atteint)
Léviathan : Bakamaru devient la personne qu'il envie. Son ADN est modifié à la perfection et si la personne est un mutant, il utilise son don au même niveau qu'elle. (atteint)

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAH"

Colère 1 : Bakamaru est expert du sarcasme et de l'impulsivité. (atteint)
Colère 2 : Bakamaru frappe plus fort, cours plus vite et est plus résistant. (atteint)
Satan : Il peut faire des sauts de 1 kilomètre de haut et sur une distance maximum de 6 kilomètres en longueur. Il ne craint ni les chaleurs extrêmes ni le froid et est immunisé contre toutes les maladies. Il peut survivre dans le vide et le froid de l'espace. Même blessé -une force conséquente est nécessaire- ses tissus se régénèrent à très grande vitesse.
En période de stress ou d'énervement sa force augmente : elle n'a alors plus de limites connues et il peut faire des bonds jusqu'à 20 kilomètres. Il est alors inépuisable, la colère le rendant de plus en plus fort. Il n'y a jamais eu de limite à sa force. Il peut soulever des montagnes, provoquer des tremblements de terre en frappant sur le sol ou provoquer des ondes de choc très puissantes en claquant des mains.


Défauts du don :Vous l'aurez deviné, chaque péché a ses défauts. Les étapes 1 et 2 n'étant pas utiles, arrêtons-nous sur les défauts de la troisième étape. Ah et point important : Bakamaru ne sait toujours pas comment redevenir l'original et passera toujours d'un péché à l'autre sans être le Bakamaru d'origine.

Belzébuth : Il doit manger. Si vous arrivez à le capturer, empêchez-le de manger. Il se fatiguera vite.

Belphegor : Il ne peut pas bouger et n'a aucune attaque.

Mammon : Il ne peut voler qu'une chose à la fois. Cette chose sera alors matérialisée sous la forme d'une sphère blanche qu'il devra avaler.

Lucifer : Il est peut-être très musclé et il se régénère peut-être mais il est lent et aura tendance à rester bloqué devant un miroir.

Asmodée : La transformation n'est qu'une illusion. Si vous ne respirez pas les phéromones ne vous atteindront pas. Si vous le mettez devant un miroir il va changer un milliard de fois de forme à une vitesse tellement élevée qu'il tombera dans les pommes.

Léviathan : Il n'envie qu'une personne à la fois. Montrez-lui une photo de lui et il redeviendra Bakamaru.

Satan : Pas de défaut connu.


Relations avec les humains : En temps normal, donc sans utiliser son don, Bakamaru est complètement idiot. Il ne comprend pas les humains, pourquoi ils sont là et pourquoi ils n'ont pas de pouvoirs. Mais pire encore, il prend les filles pour des extraterrestres. Mais là où sa relation avec les humains change est lorsqu'il utilise son don. sous l'effet de la Gourmandise il veut les manger, sous l'effet de la paresse il n'y fait pas attention, sous l'effet de l'avarice il les méprise, sous l'effet de l'orgueil il les méprise aussi et les regarde toujours avec un regard hautain, sous l'effet de la luxure il les considère comme des amuse-bouches, sous l'effet de l'envie il les aime bien et sous l'effet de la colère il les hait.


Vous.

Pseudo : Yoj
Âge : 25
Comment avez vous trouvé ce forum ? : Je suis admin "ké mém !"
Votre niveau RP selon vous : Bon
Votre présence : 7/7
Image originale avatar (lien html) : Dans les avatars libres.
Code de validation : [Valider par Yojé]



L'équipe de NickroN



Dernière édition par Bakamaru Iroke le Lun 17 Oct - 21:42, édité 4 fois

Bakamaru Iroke

Intervenant(e)

avatar
Voir le profil

Re: Bakamaru Iroke [ec] le Jeu 9 Juin - 13:27


Histoire.


Il est impossible de parler de Bakamaru sans parler de sa famille. Presque tous sont mutants, presque tous ont un casier judiciaire, certains sont connus du grand public. Remontons le plus haut possible dans l'arbre généalogique de ce garçon.

Kusokurae et Boke Iroke. Les grands parents de Bakamaru se sont rencontrés au travail, comme beaucoup de personnes. Mais que devient un couple qui se crée dans la CIA ? Soit un magnifique duo d'agents, soit deux personnes dangereuses connaissant toutes les ficelles du métier. Pour nos deux compères, ça n'a pas manqué. A l'âge de 60 ans, les mariés ont décidé de commencer à rentabiliser au mieux leur retraite et leur héritage, et quand un homme intangible s'allie à une femme capable de détraquer tout système électronique, autant dire que même leur ancien employeur a du soucis à se faire. Au début, nos deux anciens ne s'occupaient que des banques et voilà comment se déroulait le plan classique :
Mamie rentrait dans la banque et jouait la vieille sénile (d'ailleurs, son prénom veut dire sénile). une fois rentrée dans la banque son pouvoir se mettait en route, brouillant toutes les images, caméra, alarmes et portes automatiques. Elle allait jusqu'au guichet et commençait à raconter n'importe quoi, faisant gagner du temps à Papi qui se garait derrière la banque, le plus proche possible du coffre-fort. Pendant que Madame faisait tourner en bourrique l'accueil et le système informatique, Monsieur passait à travers les murs et emportait l'argent avec lui.

Hélas, ces deux jeunes bandits ont attrapé la maladie du gain et voulurent viser différents endroits, un grand casino en somme. Le couple devait arriver à 22h, entrer dans le casino et se séparer. Boke devait jouer sur les machines à sous classiques. Etant une grande fan des "One armed bandit", elle eu du mal à se concentrer sur le désordre électronique d'une partie bien précise du casino. Le résultat fut qu'on vit Kusokurae passer à travers un mur, puis un autre et ce, sur plusieurs caméras. L'alarme retentit et Boke perdit le contrôle. Les machines bougeaient toutes seules et balançaient des pièces non-stop. Papi resta concentré et préféra venir sauver sa femme plutôt que d'empocher le magot.

Une fois à côté d'elle il remarqua que toute les agents de sécurité pointaient leurs armes sur eux. L'un d'eux démarra les hostilités. Kusokurae ne lâchait pas sa femme, empêchant les tasers de l'atteindre. Fonçant dans le tas aussi vite qu'il le purent, le couple finit par passer de mur en mur, main dans la main en essayant de s'enfuir, ce qu'il furent avec brio, mais jusqu'où ? et à quel prix ?

Leur course sembla s'arrêter devant la mer, là où les autorités les attendaient.

"Chérie. Rappelles-toi comment ton don s'est manifesté. Rappelles-toi ce qui est arrivé à tes parents. Laisses la douleur et la colère prendre le dessus, je ne crains rien."

Et c'est à 60 ans seulement que Boke développa le dernier niveau de son don. Tout ce qui était composé de métal dans un rayon de 2 kilomètres explosa. Les voitures, les armes, tout y passa. L'hélicoptère de la police se s'écrasa en pleine ville, des bateaux coulèrent. Il ne restait plus qu'une barque avec des rames. Le seul échappatoire. Mais à 60 ans la force et l'endurance ne sont plus les même qu'à 20 ans. Tout ce que l'on sait de cette histoire c'est qu'un couple de terroriste à essayé de s'enfuir en barque après avoir utilisé des bombes en plein centre-ville et qu'actuellement ils finissent tranquillement leur vie dans un centre. L'histoire a été étouffée.

-------------------------------------------------------------------------------------

Hentai Iroke. Une histoire bien plus sombre, bien que tout aussi époustouflante. Changeons de décor. L'histoire se déroule sur une île paradisiaque au large de l'Australie. Sur cette île, peu de gens viennent car il fallait avoir une sacrée fortune pour se payer des vacances sur ces plages et dans ces hôtels de luxe. Parmi ces vacanciers il y avait un jeune homme qui voulait se débarrasser du peu de fortune qu'il lui restait avant de se suicider. C'est pourquoi, un mardi, il se dirigea vers un bar en bord de plage avec une arme à feu, un joli S&W. Là il commanda un soda et laissa 50$. Ses yeux étaient rouges et aucune joie ne transparaissait sur son visage.

Là il sortit son flingue et le mit dans sa bouche. Il se tourna vers l'eau bleue azurée et regarda le soleil et ce magnifique paysage pendant que les vacanciers fuyaient, paniqués. Hentai respira bien profondément et voulut en finir mais, avant de pouvoir appuyer sur la détente, le barman lui donna un grand coup de batte de baseball sur la tête. Tout devint flou, il sentit du sang dans sa bouche. Surprise, étonnement, questionnement, révélation et colère se succédèrent avant qu'il ne se relève. Il pointa son arme sur le barman et lui demanda pourquoi il avait fait ça.

"Ne faites pas ça ! Vous êtes sur une île paradisiaque ça veut dire que vous avez réussi dans la vie, que vous êtes en train de réussir ou qu'il vous reste encore une chance de remonter la pente."

Il avait raison. S'il voulait être satisfait, Hentai devait mourir en martyr. Un sourire démoniaque s'afficha alors sur son visage. Il jeta son arme sur le sable et se déshabilla. Une fois nu, ce qui fit grimacer le barman, son sexe s'élargit avant de se séparer. ce phénomène se produisit 4 ou 5 fois avant de s'arrêter. Et c'est là que commença le chaos. Pris de panique, le barman tenta de s'enfuir mais en courant dans le sable il trébucha et tomba sur les genoux. Dans la seconde la douleur fut telle qu'il ne put même pas crier. L'arme d'Hentai venait de se loger là où le soleil ne brille jamais et ce qui suivit fut atroce. Expliquons donc le pouvoir de l'oncle de Bakamaru. Hentai divise son sexe en deux parties. L'une des deux se détache du corps et vole à ses côtés, l'autre reprend sa forme initiale. Il fait ça plusieurs fois et les verges ainsi créées se logent dans l'anus et sécrètent un poison qui tue la cible avant de la ramener à la vie. Ce zombie n'est alors plus qu'un homme en putréfaction [HRP]en pétéfaction :D BF représente ![/HRP] n'étant animé que pour une chose : le coït. La semence du zombie, contaminée par le pouvoir d'Hentai, transforme alors la victime -femelle uniquement- en zombie.

Toute l'île fut touchée et le plan de dératisation fut lancé. Ce jour là, Hentai se trouvait au sommet de l'île et regardait les avions passer, toujours nu comme un ver. Le gouvernement avait décidé de supprimer cette île de la carte, même s'il y avait des survivants [HRP]Comment trafiquer Dead Island, isn't it ?[/HRP]. Des milliers de bombes tombèrent partout sur l'île, puis des équipes spéciales furent amenées sur place. Les survivants se comptaient sur les doigts de la main alors que les morts se comptaient par milliers. De riches représentants politiques et businessmen sont morts dans cet événement. Voilà ce que l'on a pu voir dans les médias :

"Un groupe terroriste local a fait exploser toute l'île."

Et le témoignage des survivants ? Témoignage de quoi ? De qui ? Il n'y avait personne de vivant sur cette île...

-------------------------------------------------------------------------------------

Bisshori Génézis, la grand-tante de Bakamaru. Si quelqu'un a marqué les esprits c'est bien elle. En voilà une qui est passée aux infos, à la télé, dans les journaux. Un film sur elle a été fait et l'homme qui l'a arrêté a eu les clefs de la ville ! Mais qu'à-t-elle bien put faire ?

Bisshori a toujours été maléfique. Toute petite elle a essayé de tuer ses parents, en vain. Très tôt internée, elle s'en sortit des années plus tard en arrivant à montrer aux médecins qu'elle allait mieux. Une fois sortie de l'asile, elle se fit discrète pendant plusieurs années, s'entraînant sans cesse. Elle s'entraînait jours et nuits, jusqu'à ce jour où, à Seattle, elle attaqua. Son don ? Elle pouvait créer des excréments et avait décidé d'engloutir la ville du nord. Tout se déroulait bien, les bâtiments disparaissaient les uns après les autres et même l'armée semblait ne rien pouvoir faire contre elle.

Jusqu'à ce que soudain, un morceau d'excréments disparut d'un bâtiment dans un rayon aux couleurs de l'arc-en-ciel. Puis un autre rayon et encore un. En quelques minutes, toute une partie de la ville fut nettoyée du pouvoir dégueulasse de Bisshori. Au sommet du plus haut gratte-ciel de la ville, la tante de Bakamaru regarda, chercha et trouva la personne responsable de son déclin apparent. Il s'agissait d'un bel homme chauve et aux sourcils blancs avec un corps de rêve, portant un T-shirt moulant blanc et un pantalon de la même couleur. Il tenait un balai dans la main. Quand la presse vint jusqu'à lui, on lui posa la question sur son identité. Question à laquelle il répondit :

"Appelez-moi Mr Propre. Ne vivez pas pour nettoyer, nettoyez pour vivre !"

S'en suivit un combat épique entre la reine des égouts et le maître de la propreté. Personne n'avait jamais vu un homme manier aussi bien le balai. Mais Bisshori avait le dessus. Mr Propre se concentra et, de la lumière blanche qui émanait de lui apparurent deux oiseaux et un petit ange.

"Par la vivacité de Minidou et la sagesse de St Marc je te battrai, immonde sorcière !"

Résultat, Bisshori fut arrêtée et envoyée dans un endroit gardé secret, Mr Propre et ses acolytes connurent un succès incommensurable, tellement qu'on fit de leurs noms des marques de nettoyant et ils coulèrent des jours heureux sans avoir à se soucier de quoi que ce soit. Mr Propre fut même récompensé par la ville de Seattle et il reçu la clé de celle-ci.

-------------------------------------------------------------------------------------

Et Bakamaru dans tout ça ? Faisons comme précédemment.

Bakamaru était un jeune homme plein de ressources mais son don était plus un fardeau qu'autre chose. Être habité par les 7 péchés capitaux n'est pas tous les jours facile, surtout quand on ne contrôle pas ce don et qu'il ne sert à rien.
Arrivé à NickroN, Bakamaru était un jeune homme complètement stupide qui ne faisait que manger des chips à longueur de journée. Il ne parlait qu'aux autres garçons et, bien qu'elles parlent la même langue que lui, Bakamaru ne comprenait pas les femmes. Malgré qu'il ait l'air complètement abruti, certains profs, Yojé Ahinilla d'ailleurs, trouvaient qu'il avait un potentiel inimaginable. Comment pouvaient-ils avoir raison ?
Voilà à quoi ressemblaient les journées de Bakamaru à NickroN.

Il se levait le matin et prenait sa douche en mangeant des chips mouillées. Il s'habillait et ouvrait un deuxième paquet. Il croisait son cousin, Julian, un dessinateur alcoolique, avec qui il partageait un troisième paquet. En se baladant dans le parc il mangeait des chips et discutait avec un ami à lui, Trook. Ce n'était pas une mauvaise chose en soi, mais la particularité de Trook était qu'il ne savait pas réellement parler, sauf si vous considérez comme langage ce genre de bruits :

"Badaahouaa buluburu zlabadadaaaaa !"

Malgré tout, Bakamaru semblait le comprendre et au contraire, quand une fille lui parlait, il ouvrait grand les yeux et se figeait sur place, comme s'il se pétrifiait. Il arrêtait même de manger. Mais ce caractère était dû à son don : le premier stade de la gourmandise. En parlant de son don, intéressons-nous à l'histoire de l'atteinte de chaque troisième palier :

GOURMANDISE

Bakamaru l'a eu à force d'entraînement intensif avec Yojé, son ancien professeur. L'entraînement s'était déroulé dans une décharge et l'objectif de Bakamaru fut de tout manger. Sans ce troisième stade, il n'aurait jamais pu le faire, mais en évoluant, la tâche fut plus facile. D'autres fois ces deux là s'entraînèrent et à chaque fois Yojé se concentrait sur la Gourmandise, pour savoir quand Bakamaru changeait de forme, comment la contrôler et s'il était possible de le faire. Les résultats ne furent pas concluant. Le "seuil de transformation" n'était ni contrôler ni calculable.

PARESSE

Quand Eddy Bonns a attaqué NickroN, Bakamaru a comprit que c'était fini et qu'on ne gagnerait jamais. Au lieu de fuir, son instinct lui indiqua de rester et de survivre. Il passa donc le palier 2 au début de l'attaque. Quand le bâtiment s'écroula sur lui, il gagna le palier 3. A la fin de l'attaque, quand tout le monde était parti, Eddy Bonns vint à sa rencontre. Il était écrasé sous des tonnes de béton. Bakamaru entendit "Disparaît" mais rien ne se produisit. Deux semaines plus tard, Bakamaru vit arriver son cousin, Julian Génézis. Il repassa au stade 2 de la Paresse et leva les yeux vers Julian. Il sourit. Bakamaru ouvrit la bouche en aspirant de l'air, comme pour engager la conversation mais aucun mot ne sortit. Il grogna, passa en stade 3 de Gourmandise et avala son cousin d'un coup. Autant de Paresse lui avait donné faim. Quand il se rendit compte de ce qu'il venait de faire, il était trop tard et pour essayer de ramener Julian à la vie, il fit de ses excréments une statue ressemblant à Julian (un bonhomme de neige, mais de bronze). Dans la minute la montagne d'immondice se solidifia, en un marbre aux belles couleurs brunes, lisse comme du vrai marbre mais très odorant.

AVARICE

Après NickroN, Bakamaru dût survivre seul mais il ne connaissait rien de la vie. Il fut donc amené à demander de l'aide auprès d'associations comme la McMillan Familly. Ruby Mcmillan et Luna Raven-Mcmillan ne furent pas tout de suite d'accord pour l'accueillir. Ils ont été élèves en même temps que lui après tout et ils étaient au courant des dommages qu'il pouvait créer. Empli d'une grande tristesse, Bakamaru se résigna à voler la caisse du cirque... En pleine nuit il s'infiltra et se faufila sur le terrain de Ruby. Il lui fallait entrer dans la roulotte du patron. Un fois fait, il se concentra sur une boîte et elle se changea en une petite sphère blanche qui fonça droit dans la bouche de Bakamaru. Puis le néant.
Au réveil, il avait mal au crâne. Luna était réveillée et lui avoua qu'il avait prit un coup de batte, qu'il s'était effondré et qu'il était méconnaissable. Paniquant, il regarda dans le miroir. En effet, son visage mais aussi son corps avaient changé. Il se leva et se prit le haut de la caravane.
Pour payer sa dette et la boîte qu'il avait volé, Ruby lui demanda de développer cette partie de son don, ayant comprit qu'il s'agissait de l'Avarice, et de devenir magicien pour eux, compromis qu'il accepta. Il fit plusieurs spectacle de disparition dont un où il dût se faire disparaître et réapparaître ailleurs mais ce qui était inattendu fut qu'il réapparut sous une autre forme...

ORGUEIL

Et ainsi naquit l'Orgueil. Grand, musclé, musclé, avec une moustache, un string rose, musclé, très narcissique et musclé...et chauve...et musclé. Réagissant au quart de tour, Luna, la femme de Ruby, prit le micro.

"Et voilà notre homme INVINCIIIIIIBLE !!"

Il regarda Bakamaru avec un regard tout sauf sûr de lui. Il hocha la tête et leva les mains. Bakamaru lui-même ne savait pas vraiment ce qu'il faisait. Il prit alors la parole :

"Je défis quiconque de venir au milieu de la scène et de me frapper ! Allez, venez, n'ayez pas peur !"

Un homme corpulent le rejoint et lui mit un coup de poing dans le ventre. Bakamaru rigola. Un sportif se vit offrir une batte de Baseball par Ruby et frappa de toute ses force dans le dos de Bakamaru. Pour finir, Luna invita la lanceuse de couteau du cirque à venir sur la scène.

La demoiselle ici présent va lancer l'un de ces couteaux aiguisés droit sur notre homme invincible. Mesdames et messieurs, ne vous inquiétez pas, ce tour a été travaillé, peaufiné et répété un nombre incalculable de fois. Je demanderais tout de même aux plus sensibles de fermer les yeux.

Le coup partit vite, on entendit siffler le vent, et Bakamaru étouffer un cri. C'est le moins qu'on puisse dire, ce lancer lui était allé droit au cœur. Étonne, Bakamaru retira le couteau et se rendit compte que la plaie se refermait en même temps que la lame quittait son corps. Et ainsi naquit l'Orgueil.

LUXURE

Les femmes...Aaaaah les femmes. Bakamaru en connaissait un rayon sur les femmes. De source sûr il affirmait qu'elle ne parlait pas notre langue et ne la comprenait pas. Elles vivaient en tribus selon leur apparence, leur goût et leur statut social. Elle passait leur temps à se colorer le visage, sûrement des peintures rituelles et surtout, elles avaient une plaie qui ne se refermait jamais. Avec les années, Bakamaru pensait être devenu un expert de ces créatures qu'il ne voyait pas comme des êtres humains puis il la rencontra, au fond du lac du plus grand parc de New York, enfermée dans un sac poubelle. Sans le savoir il lui sauva la vie, à ce petit bout de femme, muette et apeurée. Un sourcil levé - signe de réflexion - Bakamaru la regarda et se souvint d'une chose : la bouche servait à respirer et elle ne respirait pas. Il lui fit un bouche à bouche hasardeux et faillit lui vomir dessus. Il lui offrit un paquet de chips, qu'elle s'empressa de dévorer.

Un autre jour il la retrouva, cette petite brune à la coupe au carré, au corps frêle et à la peau laiteuse. Elle l'avait invité dans un hôtel pour le remercier. Mettant la main au paquet, Bakamaru fut submergé d'une tonne de pensées, de sensations et d'émotions différente avant de se focaliser sur une chose, une odeur. Il avait l'impression de connaître cette odeur, ce parfum. Il sentait qu'il sortait de lui ce parfum, ces effluves. Cela eut un effet excitant sur la demoiselle, ces effluves, ce nuage invisible. Il ne le savait pas, mais Bakamaru venait de libérer un aphrodisiaque super puissant dans la chambre et ce qui suivit n'eut pas l'effet de faire peur à la demoiselle qui déchirait ses vêtements. Quand elle rouvrit les yeux, il avait changé de forme. Il était plus grand, plus musclé, brun avec une fossette sur la joue droite. Ses yeux bleu-gris invitait à se noyer dedans. Il avait les mains parfaites, plus grandes, des ongles propres et entretenus.
Se passa ce qu'il se passa et Bakamaru, choqué, s'enfuit. Il ne revit plus jamais la demoiselle qui ne devait même pas se souvenir de lui.

ENVIE

Qui n'a jamais eu envie d'avoir des pouvoirs et de devenir un super héro ? Bakamaru remplissait déjà une moitié des attentes. Avec 5 des 7 troisièmes étapes de son don atteintes, Bakamaru se dit qu'il était temps d'agir. Mais pour ça il lui fallait son cousin. Sans Julian, Bakamaru passerait sa vie à voler pour manger et à vivre caché. Il retourna donc vers NickroN, le dernier endroit où il avait vu son cousin, avant de le manger.
Une fois dans le parc, il retourna vers la statut d'excrément et attendit. L'école avait réouverte et quiconque passerait par là verrait Julian devant une statut de marbre, et pas Bakamaru. Métamorphosé, Bakamaru avait prit les traits de son cousin sans le savoir...

COLERE

Il ne l'a pas encore atteint.



L'équipe de NickroN



Dernière édition par Bakamaru Iroke le Lun 17 Oct - 21:43, édité 2 fois

Sandra Kingsley

Professeur NickroN

avatar
Voir le profil

Re: Bakamaru Iroke [ec] le Mer 16 Oct - 7:32

Bonjour !

Toujours aussi c.... fumé ce personnage. Enfin, on sait qui il y a derrière langue 1

> Validé.

N'oublie pas l'Event 1.

Tchousse.



Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum