Vous aimez NickroN ?
Faites-le savoir !

Merci !



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Samuel Delrey (terminée)

Auteur

Message

Samuel Delrey

Absent(e)

avatar
Voir le profil

Samuel Delrey (terminée) le Ven 20 Mai - 23:31



Identité.



Nom : Delrey
Prénom : Samuel
Surnom : /
Âge : 16 ans (28/10/2097)
Professeur souhaité :
Famille :
Alberto Delrey – Père – En vie
Sara Delrey – Mère – En vie
Maria Delrey – Soeur – Dans le coma



Portrait.

Physique : Pour un garçon de son âge, Samuel est assez petit : 1m64. La vie rude qu'il s'est infligée a sculpté son corps et il est maintenant relativement musclé. À son regard on voit bien que toute innocence a quitté Samuel et qu'une profonde douleur emplit son âme.
Samuel a les cheveux noirs longs attachés en natte par un ruban bleu. Des yeux bleu électrique, un nez plat et une bouche fine n'affichant pas souvent un sourire complètent son visage.
Il s'habille généralement d'une veste blanche par dessus une chemise noire. Sa veste est conçue d'un col typique de vêtements de 2113 et d'épaulières. Samuel porte un pantalon noir simple, assez serré et des chaussures de ville en cuir.
Il se tient légèrement courbé vers l'avant, la tête légèrement penchée sur le côté.

Mental : Depuis quelques années, Samuel s'est refermé sur lui-même, mais au fond de lui réside encore le jeune enfant rieur qu'il était avant. À cause de son don, Samuel essaye, tant que c'est possible, d'éviter le contact avec les gens. Lorsqu'il parle avec quelqu'un, il est obligé de réfléchir soigneusement à ses mots et c'est parfois fatigant. Ce n'est donc pas qu'il n'aime pas la compagnie des autres mais il est toujours terrifié à cause des incidents que son don a pu commettre. Sinon Samuel est juste et essaye de trouver un moyen d'utiliser son don pour la bonne cause. Samuel est également fidèle et essaye au mieux d'être amical lorsqu'il entre en conversation avec quelqu'un. Toutefois sa façon de se comporter n'appelle pas les gens à venir lui parler. Samuel est assez réservé, pas réellement franc et peut renvoyer sans ménagement une personne qui lui parle si ses migraines lui font trop mal et qu'il désire mettre fin à une conversation redoublant sa douleur.
Samuel cherche un moyen de vivre sans son don, si on lui offrait de le perdre il serait sans doute intéressé.

Don : Samuel peut, grâce à la parole, forcer les gens à faire ou dire des choses. Il lui suffit de donner un ordre à une personne pour que celle-ci l'exécute.

Type 1 Niveau 1 : Samuel peut donner quelques ordres d'importance mineure aux gens, comme "donne-moi le pain" ou "saute". Certaines personnes avec une puissance mentale forte peuvent y résister (ex: mutants à partir du type 1 niveau 3).

Type 1 Niveau 2 : Samuel peut forcer tout type de personnes à exécuter des actions d'importance mineure et peut ordonner à des gens à faible puissance mentale d'exécuter des actions qu'ils n'auraient jamais envisagé comme manger un aliment détesté ou encore de fumer une cigarette à quelqu'un de récalcitrant à cette idée.

Type 1 Niveau 3 Samuel peut forcer les gens à effectuer des actions allant vraiment à l'encontre de leurs principes. Par exemple il peut obliger un couple à se disputer puis se séparer (mais l'effet s'estompe au bout d'un moment, les personnes ont conscience de s'être disputé pour une raison non justifiée et peuvent décider de se remettre ensemble) ou bien une personne gagnant bien sa vie de tout plaquer pour repartir de zéro. L'effet est à chaque fois à durée limitée, au bout d'un moment, la personne se rend compte qu'elle n'est plus sous l'emprise du don de Samuel. Il ne peut cependant pas forcer une personne à s'infliger des blessures, en revanche il peut empêcher quelqu'un voulant lui nuire de le faire.

Type 1 Niveau 4 La durée de l'évolution précédente s'allonge. Il peut commencer à donner des ordres pouvant blesser les gens (comme par exemple les forcer à se mutiler) mais pas les tuer.

Évolution 1 : Samuel peut donner des ordres mineurs à des gens à l'aide de sa pensée.

Type 1 Niveau 5 Samuel peut forcer les gens à s'infliger des blessures graves (se couper un membre) par la parole. Il maîtrise un peu mieux son évolution.

Type 1 Niveau 6 Samuel peut aller jusqu'à forcer quelqu'un à se tuer par la parole. Cela ne marche que sur des gens ayant une faible volonté (Humains et mutants de Type 1 Niveau 1 max).

Type 2 Niveau 1 Samuel peut décider si le don est effectif ou non lorsqu'il donne un ordre. Ainsi il peut dire à quelqu'un "donne-moi le pain" et faire face à un refus. S'il décide d'utiliser son don, la couleur de ses yeux passe au bleu très clair, proche du blanc.
Il peut forcer les gens à se blesser superficiellement par la pensée.
Il n'a plus de migraines (sauf lorsqu'il décide de blesser ou de tuer des gens).

Type 2 Niveau 2 Samuel maîtrise de mieux en mieux sa première évolution et peut forcer des gens à se mutiler assez gravement par la pensée.

Évolution 2 Samuel peut maintenant, par la parole ou par la pensée, influencer la réalité. Par exemple en forçant le temps à s'arrêter ou accélérer, changer les lois fondamentales de la gravité (dans un périmètre restreint), inverser l'ombre et la lumière... pendant un temps très court (entre 5 et 10 secondes maximum).

Type 2 Niveau 3 Samuel peut ordonner à n'importe qui de se suicider (sauf mutants de Type 3) par la parole ou même par simple pensée.

Défauts du don : Le plus grand défaut du don de Samuel est que chaque ordre qu'il donne lui inflige aussitôt une terrible migraine (la douleur est proportionnelle à l'importance de l'ordre). Ces migraines pourraient aller jusqu'à le tuer et elles lui ont souvent fait perdre conscience. Ce don est absolument incontrôlable dans un premier temps, ainsi il arrive souvent que Samuel l'utilise sans faire exprès. Il est ainsi toujours obligé de faire très attention à ce qu'il dit. Même au plus au niveau, s'il ordonne à quelqu'un de se tuer, ou même de se faire du mal, les migraines reviendront. Dans le cas contraires, elles cesseront lorsqu'il aura atteint un bon niveau de maîtrise de son don.
Les personnes à qui il donne des ordres sont conscientes qu'elles agissent contre leur volonté. Samuel ne peut obliger une personne à penser différemment. Ainsi, il ne peut forcer une personne à faire "comme si elle ne l'avait pas vu" par exemple. Il peut cependant forcer la personne à ne pas dire qu'elle l'a vu, celle-ci sera incapable d'en parler si on l'interroge (mais la personne l'interrogeant se rendra sans doute compte que quelque chose cloche).
Le fait que les gens ont conscience d'agir contre leur volonté fait que Samuel ne peut presque pas forcer une personne sur le long terme. Au bout d'un moment, les gens réussissent à échapper au contrôle de Samuel et à reprendre leur vie normale.

Relations avec les humains : Samuel n'a pas d'avis particulier sur la question. Son don peut passer inaperçu, tant que Samuel fait attention à ce qu'il dit. Ainsi les humains ont rarement conscience que Samuel est un mutant. Samuel n'a donc jamais eu de problème avec eux. Il n'aime pas trop la politique de certains considérant que les mutants sont des erreurs de la nature et qu'il faut les détruire mais il comprend que des gens puissent penser de la sorte. En somme, il n'a pas d'avis particulier sur les humains, ils ont juste peur des mutants qui sont, en quelque sorte, plus puissants qu'eux, mais ils ne sont pas si différents au fond. Il existe des mutants bien pires que les humains.


Vous.

Pseudo : Syrphin
Âge : 23 ans
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : J'ai été contacté par Karl et Yojé, étant un ancien addict du forum :)
Votre niveau RP selon vous : Bon.
Votre présence : 4/7.
Image originale avatar (lien html) : C'moi qui l'ai fait.
Code de validation : [Validé par Karl]


L'équipe de NickroN



Dernière édition par Samuel Delrey le Jeu 5 Sep - 23:20, édité 9 fois

Samuel Delrey

Absent(e)

avatar
Voir le profil

Re: Samuel Delrey (terminée) le Lun 23 Mai - 20:59


Histoire.


Encore ces migraines... Voilà maintenant 4 ans qu'elles sont apparues, incessantes. Samuel se prend la tête entre les mains, comment en est-il arrivé là ? Les images sont encore floues, diffuses...

[Flash-back]

Le jour était déjà levé lorsque Samuel s'éveilla. Il s'étira lentement en poussant un léger soupir. Ses yeux lui faisaient un peu mal, il battit des paupières le temps de s'habituer à la lumière. Après un moment qui lui sembla durer une petite éternité, il parvint à garder les yeux ouverts. Il était dans sa chambre, dans son lit. Il s'était endormi la veille sans avoir pris le temps d'enlever ses vêtements, trop fatigué à cause d'une migraine qui s'était déclarée sans raison apparente... D'ailleurs, elle lui tiraillait toujours le crâne, il sentait sa tempe battre comme un tambour, menaçant de lui faire éclater la tête.

''Bon sang... !''

Samuel se leva doucement, craignant qu'un mouvement brusque ne redouble la douleur. Il se dirigea à pas lents vers la salle de bain et ouvrit l'armoire à pharmacie. Il y prit un petit cachet rouge et blanc, le mit dans sa bouche tandis qu'il se versait un verre d'eau qu'il vida d'un trait pour avaler l'aspirine, déglutit péniblement puis descendit au salon où l'attendait comme d'habitude un verre de jus d'orange et une tartine de confiture. Il ne se sentait pas d'humeur à manger, mais il but le jus d'orange.

''Ah, tu es levé ?''

La tête de Maria venait d'émerger du canapé. Elle était occupée à feuilleter un livre illustré et avait entendu son frère arriver. Elle se leva, sauta par-dessus le dossier du canapé et courut s'accrocher à la jambe de Samuel. Celui-ci lui tapota gentiment la tête.

''J'ai un peu mal au crâne, laisse-moi s'il-te-plaît...''

Le choc l'aveugla. La douleur à la tempe s'embrasa brutalement. Samuel, qui était encore debout, vacilla tandis que sa sœur le lâchait lentement. La vision de Samuel se rétablit et il vit que Maria reculait de quelque pas, le teint pâle, une expression de peur sur le visage.

''M... Maria ? Ça va ?''

Elle riva son regard dans le sien, Samuel y lut une peur sans nom, il ne comprenait pas ce qu'il se passait là. Oubliant sa douleur, il se leva et essaya de prendre sa petite sœur dans ses bras. Tel un automate, elle tourna sur elle-même et déguerpit.

''Attends !'' lança-t-il.

Nouveau choc, plus terrible encore, Samuel s'effondra sur le sol, inconscient, tandis que Maria était clouée sur place, incapable de bouger. Lorsque leurs parents rentrèrent, ils découvrirent Samuel étalé par terre et Maria assise à quelques pas de lui, pleurant toutes les larmes de son corps.

[...]

Samuel n'avait plus eu de problèmes depuis plusieurs mois. Il était resté trois jours inconscient puis s'était réveillé, sa migraine toujours présente. Il était rentré chez lui et n'avait plus eu de problèmes depuis, hormis ses migraines qui ne le quittaient plus, devenant partie intégrante de sa vie.

Son état inquiétant sa mère, Sara, on avait emmené Samuel faire quelques tests. Le verdict était rapidement tombé : Samuel possédait le gène mutant. Assez incrédule, la famille avait finit par accepter la nouvelle. Le plus sceptique restait Samuel, ne comprenant pas la nature de son don. Il avait tenté de créer des boules de feu, d'invoquer des tempêtes, de faire voler des objets mais rien n'avait donné... Il avait donc quelques doutes quant à la possibilité de détenir un don.

Il comprit seulement quelques mois plus tard quelle en était la nature. Ce fut cette fois l'un de ses amis qui en fit les frais.


''Franck, j'suis sûr que t'es pas capable de faire un croche-pied à La Brute !'' lança Benjamin.

La Brute était le surnom fort bien donné à un élève de l'école. Il avait déjà redoublé deux fois et dépassait Samuel et ses amis de deux bonnes têtes de haut.


''Quoi ? T'es malade ou quoi ! Il va me tuer si je fais ça !''

''Oh, t'es pas drôle !''

''Allez, fais-le !''


La douleur emplit la tête de Samuel alors que Franck, devenant soudain livide, tournait la tête vers La Brute qui s'approchait et plaça sa jambe en travers du chemin... La Brute s'étala de tout son long, provoquant l'hilarité dans le self. Il se releva, une expression folle dans les yeux qu'il riva sur Franck, lequel ne savait plus où se cacher.

''Je... Je suis désolé ! Je l'ai p... pas fait exprès !''

''Je vais te crever, minus !''

''Non ! Fais pas ça !''
cria Samuel, avant de s'évanouir à nouveau.

On lui raconta par la suite que La Brute, perdant soudain toute expression sur son visage, avait détourné les talons et était parti sans un mot. Ce fut à ce moment-là que Samuel comprit, qu'il comprit qu'il ne pourrait plus jamais vivre comme avant et qu'il allait devoir faire à tout jamais attention à ce qu'il disait.

La suite de sa vie se déroula sans heurts majeurs, Samuel veillant à bien employer ses mots lorsqu'il parlait. Ses parents pensèrent que la situation pouvait être gérée et le gardèrent chez eux, jusqu'au jour où, Samuel ayant 16 ans, se déroule un terrible drame...

Ses migraines lui faisaient un mal de chien, il faisait chaud et Maria courait dans la maison en criant et rigolant. Il ne tarda pas à être excédé. Il sortit de sa chambre, furieux et attrapa sa petite sœur par le bras.


''Tu peux pas arrêter un peu ?! J'en ai marre là, franchement il y a des jours où je voudrais que tu ne sois jamais venue au monde !''

La douleur le frappa encore plus sauvagement qu'auparavant, cependant cette fois Samuel resta conscient pour assister à l'horreur. Maria s'était arrêtée net. Pendant un temps, il put lire dans son regard comme une expression de peur mêlée de tristesse. Une larme roula sur la joue de Maria. Elle tomba à genoux, ses yeux se retournèrent dans leur orbite et elle fut agitée de convulsions. Comme dans un rêve, Samuel voyait la scène se dérouler au ralenti. Il attrapa sa sœur dans ses bras et entendit sa propre voix qui hurlait :

''Non ! NON !!!''

Mais c'était trop tard... Le petit corps de Maria avait cessé de se convulser et elle était tombée inerte entre les bras de son frère, impuissant. Sara et Alberto – le père de Samuel et Maria – avaient accouru en entendant la dispute et découvrirent une fois de plus l'horreur, mais cette fois-ci les rôles étaient inversés.

''Réveille-toi ! Je t'en prie Maria réveille-toi !'' continuait d'hurler Samuel, mais rien n'y faisait, Maria restait immobile...

On emmena Maria à l'hôpital et les parents de Samuel, accablés, emmenèrent leur fils à l'écart.


''Écoute Samuel... Nous pensions que l'on pouvait soigner ton... problème... nous-mêmes mais nous nous sommes trompés. Ton don est dangereux tant que tu ne le contrôles pas, nous avons donc décidé de t'envoyer à NickroN, une école pour les enfants comme toi...''

Samuel n'avait plus dit un mot, il avait accepté sans protester et était aussitôt parti, sans prévenir ses parents qui étaient resté au chevet de Maria.

C'était ainsi qu'il était arrivé devant le portail de l'école pour mutants, utilisant son don pour demander son chemin. La migraine avait atteint des proportions colossales...


(La suite se fera en jeu)


L'équipe de NickroN

Yojé Ahinilla

Directeur YAND

avatar
Voir le profil

Re: Samuel Delrey (terminée) le Jeu 5 Sep - 21:55

Voilà maintenant 7 ans que j'ai vu arrivé Syrphin sur NickroN. Maintenant Samuel. Pour moi c'est toujours un plaisir de te lire. Ton histoire est simple mais efficace, sans bavures, avec des clichés mais qui n'a jamais utilisé son don sur la Brute de l'école ?
Côté Background, rien à dire. Les évolutions et défauts de ton don sont plus que correctes et ce que j'ai particulièrement aimé fut l'idée que se fait Samuel de son don, de pouvoir dire oui à qui lui proposera de lui retirer mais de l'impossibilité de le faire tant qu'il n'aura pas le pouvoir de ramener sa soeur :)

Je laisse à Sandra et Karl le droit de donner leur avis et de ranger cette fiche ou elle le mérite (et de choisir lequel des deux sera ton professeur).



Sandra Kingsley

Professeur NickroN

avatar
Voir le profil

Re: Samuel Delrey (terminée) le Ven 6 Sep - 10:10

Un plaisir de te revoir Clein d\\'oeil

Je te prends dans mon groupe vu que je n'ai pas d'élèves pour l'instant.

N'oublie pas l'event 1 qui est disponible dans la Page d'Accueil ainsi que le forum Histoire d'une vie (journal de bord) pour nous parler un peu de ton perso (et des anciens?).

Bon rp !



Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum