Vous aimez NickroN ?
Faites-le savoir !

Merci !



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Faust, la mort (Terminée) - Rebelle

Auteur

Message

Faust

Chef Tactique - Rebelle

avatar
Voir le profil


Identité.


Nom : /
Prénom : Nathanaël
Surnom : expérience n°355 aka "Faust"
Âge : 30 ans environ
Métier / fonctions : Chef tacticien chez les rebelles
Famille : La Mort n'a pas de famille.

La seule famille qu'il connait est Kiranhor Weilan avec laquelle il a vécu dix longues années dans un laboratoire pour y subir des expériences. Ses parents biologiques ont été tué de sa main une fois sorti de cet enfer.


Portrait.

Physique : De longs cheveux blonds très clairs recouvrent ma tête avec une parfaite harmonie. J'accorde une importance particulière à mon apparence bien qu'elle soit totalement secondaire face à ce que je recherche dans la vie. Les gens connaissent la valeur de l'image lorsque nous nous efforçons de paraitre attirant ou charmant selon le contexte. Moi j'essaye parfois de me servir de cette arme formidable afin de gagner les plus faibles de mes interlocuteurs s'ils osent m'adresser la parole. Je suis plutôt grand avec un corps assez svelte. Je ne répugne aucunement à cacher tous les sévices que j'ai subi durant mon enfance car je ne pense qu'il y ait la moindre pudicité chez moi. En outre, je m'offre parfois le loisir de me vêtir de manière très sobre avec des teintes plutôt dans le noir. J'ai une sainte horreur des couleurs claires et des vêtements qui paraitraient trop grossiers à porter pour moi. Mes cheveux sont mi longs et dévalent avec une certaine élégance mon cou d'albâtre je dois le reconnaitre. Mes yeux sont bleus très pâles et ne sont que le reflet de mon cœur passablement aigris de cette vie terriblement injuste.

Mental : Beaucoup croirait que je suis un psychopathe et d'autre un sociopathe ambulant des les rues des villes de ce monde à l'agonie. Il est vrai que j'accorde véritablement peu d'importance à la vie. La mort est pour moi qu'un passage ou un état physique complètement différent. Mon don pourrait en être la cause c'est possible. Je me plais à haïr tout le bonheur car le mien a été mainte fois enterré sous le joug de la médisance de certaines personnes. Je n'y crois plus depuis des années au bonheur universel et à l'amour d'une personne qui était chère pour moi. L'amitié m'est inconnue tout comme tous les autres sentiments bienveillants à l'égard des gens. Je connais au plus profond de mon être les maux et les joies de faire endurer la mort aux autres, cela m'excite à me faire perdre mes moyens. Sous ces traits de sadique, je pouvais autrefois manifester un certain attachement pour celle qui avait partagé notre châtiment. Depuis qu'elle m'a trahie avec les autres pantins mutants, je n'ai pas vraiment grand chose à espérer de la vie. La solution ? Mettre fin à mes jours ? Oui plus tard. Entre temps je dois régler mes affaires avec certaines vermines de cette école maintenant reconstruite. La vengeance et la haine sont mes seules compagnes et j'entends bien m'en délecter une fois que celles-ci auront été étanchées.

Don : Je contrôle un don merveilleux qui me donne quelques délectations devant mes victimes dénuées d'intelligence après leur mort. Ce don je l'ai appris quand ma vie tourna radicalement en errance dans un monde déchiré et pourri. Laissez moi vous expliquer ce qui m'a amené à devenir peu aimant de la vie.

Type 1 Niv 1 : A l'époque de ma détention, je ne pouvais utiliser mon don sur Kirahnor sauf en lui causant des comas de plusieurs heures. Je ne pouvais pas la réveiller ni contrôler la durée du coma.

Type 1 Niv 2 : Discrétion.

j'ai le pouvoir de discrétion tel un fantôme. Je peux passer presque inaperçu comme la mort sans pour autant me rendre invisible.

Type 1 Niv 3 : Facultés améliorées.

un des vaccins qui tenta de détruire mon gêne mutant boosta mes pouvoirs pour les faire devenir encore plus destructeurs.
Evolution : le coma se transforme directement en mort cérébrale même si le corps de la personne arrive à survivre artificiellement.

Type 1 Niv 4 : Nécromancie.

Evolution : je peux contrôler le corps des personnes qui viennent de mourir pendant un laps de temps très court. Ces zombies ne peuvent pas se déplacer sans moi et "décèdent" une nouvelle fois au bout d'une heure.

Type 1 Niv 5 : Destruction de matière.

Evolution : mon don ne touchait plus que les êtres vivants, il devenait aussi destructeur pour tous les objets organiques ou métalliques. Seules les matières en Adamantium et en diamant ne pouvaient subir de dégâts (ou des éraflures).

Type 1 Niv 6 : Nécrophagie.

Evolution : mon contrôle sur les morts est maintenant sans limite. Au départ il me fallait une victime morte depuis quelques heures, or maintenant il suffit juste d'avoir un corps composé seulement du squelette. Ces êtres seront néanmoins moins efficaces à tenir durant les combats armés.

Type 2 Niv 1 : Schisme.

Evolution : je peux mourir par les balles, les coups ou par un don, mon esprit quittera mon corps pour devenir un fantôme. Mais je ne pourrais pas contrôler les morts dans cette phase.
Il me sera possible de retrouver mon corps et de revivre normalement.

Type 2 niv 2 : Fanatisme.

Evolution : les morts peuvent rester jusqu'à 2 heures sous mes ordres.

Tous les niveaux supérieurs seront des améliorations de durées et d'effet sur ce que je ne pouvais contrôler par la destruction (matières en Adamantium et en diamant partiellement détruites, possibilité de contrôler aussi les animaux morts...)

Défauts du don : Il serait évident qu'un don aussi puissant n'ait pas quelques difficultés. Je me fatigue légèrement avec le contrôle des morts peu importe le nombre ou qui je contrôle.
Il m'est impossible dans ma vie de toucher qui que ce soit avec mes mains, la bouche, d'avoir des relations sexuelles ou tout autre forme de contact (le sang, la salive) sans que ces personnes ne meurent subitement ; Ainsi, je n'aurai aucune descendance. Dans le contrôle des morts, un corps doit être constitué même si c'est un squelette. Il faut que ce dernier soit entier pour être efficace. L'Adamantium est l'un des seuls métaux qui me résistent avec le diamant. On sait que les armes de qualités sont faites dans cet alliage réputé indestructible.
Si je meurs et que mon corps est détruit, je ne pourrais pas revenir à la vie. Il m'est impossible de ressusciter dans un autre corps que le mien. Ceux qui contrôlent l'esprit et les barrières psychiques peuvent m'empêcher de rejoindre mon corps.

Relations avec les humains : Les humains sont de piètres individus qui cherchent avant tout à se détruire eux mêmes. Je me considère comme supérieur à eux grâce à mes dons particulièrement mortels - et par extension à tous les autres mutants -. Je possède toutefois une certaine fascination pour ces êtres inutiles quand ils sont morts, ils sont malléables et très amusant à contrôler tels des pantins de bois. Peu d'humains ont pu collaborer avec moi car je pense que votre curiosité a trouvé la réponse, je ne peux pas les sentir de près ou de loin.


Vous.

Pseudo : Death (Pas difficile à trouver)
Âge : 24
Comment avez vous trouvé ce forum ? : Je sévissais sur les anciens.
Votre niveau RP selon vous : très bon.
Votre présence : vos yeux aguerris verront la Mort une fois par jour.
Image originale avatar (lien html) : /
Code de validation : [Validé par Ambre]


L'équipe de NickroN



Dernière édition par Faust le Ven 16 Sep - 13:39, édité 1 fois




Faust

Chef Tactique - Rebelle

avatar
Voir le profil

Histoire.


M. Le député fédéraliste Oron Fitzerald préside la Commission de protection contre les menaces mutantes. Il y eut un bon nombre de députés de tous les bords politiques réunis au sein de la Rotonde. L'audition du Ministre Ahinilla déclencha une ébullition qu'aucune majorité ou membre du Gouvernement ne pouvait contenir ; au contraire, ils furent nombreux à ne pas être rassurés par la situation préoccupante de plusieurs mutants très dangereux qui se promenaient encore dans la nature. Les fiches de Yojé Ahinilla mentionnèrent un mutant mystérieux et tout aussi mortel : Faust aka la Mort. Les survivants de NickroN trembleraient par l'énumération de ce nom maudit qui participa à un massacre indescriptible. Il n'était pas fou ou mu par une envie de destruction et de chaos, Faust n'agit que par besoin de satisfaire une injustice irréversible que personne sur cette planète ne pourra arrêter.

M. Fitzerald : Le Ministre Ahinilla n'a pas l'air d'avoir saisi notre difficulté à percer certaines zones d'ombre quant aux mutants très dangereux que notre population risquent de rencontrer tous les jours. En tant que membre de l'opposition, il est de mon dev...

Une femme sur une capsule volante vint près des bureaux réservés aux Présidents de la Chambre des députés au milieu de la Rotonde. M. Fitzerald s' offusqua par l'initiative de sa collègue dont la parole n'était pas la bienvenue.

M. Fitzerald : que... que faites vous Mme Onile ?

Mme Onile : sauf votre respect, monsieur le Président de la Fitzerald Bank et chef de l'Oppositon, vous avez l'air soucieux que le Ministre ait donné ces indications concernant Faust. Pouvez-vous me dire pourquoi vous réunissez la Chambre en petit comité alors qu'un entretien publique avec M. Ahinilla aurait suffi?

M. Fitzerald : un débat me semble tout à fait utile par les temps qui courent. Et pour éviter une publicité contre ce terroriste, je préfère...

Mme Oniel : Oui vous avez raison. Vous m'excuserez pour la parole que je vous prends car les faits que j'ai en ma possession sont d'ordre capitale. Oui mes chers collègues, rappelez vous qu'il y a plus de 20 ans, quand vous étiez au pouvoir, des expériences ont été menées sur certains... mutants pour rester correcte vu les termes employés dans le dossier.
Oui messieurs, on crie dans cette assemblée aux scandales politiques, aux dictatures qui peuplent le monde. Regardons d'abord nos agissements !
dit-elle en prenant une pause. Elle ramena ses lunettes vers ses yeux bleus et reprit son calme vu la gravité des faits.

Nathanaël fut enlevé de sa famille à l'âge de 7 ans moyennant quelques arrangements financiers à ses parents de la part de l'Agence Pharmaceutique contre le Cancer. La fameuse APC qui devait faire des expériences pour enrayer le gêne mutant et les cancers à l'époque. Nous savons qu'aujourd'hui certains responsables ont "mystérieusement" disparus et d'autres sont poursuivis pour trahison et agissements contraires à la bio-éthique...

Certains députés de l'opposition s'étaient lancés dans un brouhaha de désapprobation sur un épisode qu'elle aimerait garder au placard plutôt que sur la place publique. Son chef brisa immédiatement cette cacophonie.

M. Fitzerald :Où voulez-vous en venir au juste ? J'ai l'impression que vous ressassez encore ces histoires pour émouvoir votre auditoire. Cela ne m'étonne pas de vous...

Mme Onile : Il me semble pas que votre avis soit si pertinent Oron. Les faits ont été reconnus comme véridiques, je vous prie de ne plus m'interrompre surtout dans des faits qui n'ont en aucun cas besoin de vos petites réflexions douteuses.
Encore une fois je lis dans le rapport d'un témoignage d'un des survivants qui s'occupaient d'eux à leur arrivée :

    On l'appelait Nathanaël, expérience 355 "Faust", un jeune homme frêle et faible qu'on avait enfermé avec Kiranhor Whelan, expérience 356 "Wolfast" durant plus de dix années. Chaque jour, on les emmenait attachés faire des expériences, prises de sang, examens sanguins sur des tables d'opération sur plusieurs coronavirus et antidotes que nous trouvions utiles de leur faire ingérer. Ils étaient le plus souvent habillés par les vêtements trop serrés qu'on leur avait laissé et ils devaient se laver avec une petite bassine d'eau donnée à travers la lucarne de la cellule avec leur unique repas. Au départ ils souffraient de maladies très dangereuses tandis que nous essayons de trouver les vaccins correspondants. Peu importe s'ils mourraient, tombaient dans le coma ou perdaient toutes leurs facultés, nous devions tester quelque soit le prix ces vaccins qui auraient sauvés quelques vies... Surtout de devenir aisé qu'ils disaient.
    Mais les résultats ne se montraient pas concluants, nous avons décidés d'enrayer leur gêne mutant par une nouvelle expérience. Au départ nous étions confiants car Faust et Whelan ne pouvaient utiliser leurs dons jusqu'à ce que le vaccin ait permis de les rendre beaucoup plus forts, comme si leur gêne s'était muté encore plus vite face à l'attaque biologique du virus. Impossibles à maîtriser, ils s'enfuirent en laissant derrière eux un complexe totalement dévasté avec des années de travail réduites à néant.


La Rotonde s'offusqua par un récit aussi horrible. Comment les entreprises de cette trempe osaient outrepasser les droits fondamentaux pour des années de souffrance. Mme Onile fit une pause du temps que les députés se calment face à cette tragédie.

Mme Onile : On perd la trace des deux mutants jusqu'à ce que la femme, Kiranhor Whelan se rendent à NickroN seule, quant à Nathanaël Faust, ce dernier refusa de s'intégrer. Lors d'une enquête policière de routine amenant la police à pénétrer dans l'appartenant des parents de Faust, on y trouva que des cadavres en stade décomposition avancée malgré le fait qu'ils aient été tués quelques heures auparavant. Les reconstitution nous montrent que les corps se sont déplacés d'eux même... je vous laisse imaginer la suite mes chers collègues.
Le mutant travailla pendant quelques temps jusqu'à ce qu'on le perde définitivement de la vie publique.


Il s'ensuit quelques paroles peu élogieuses de la part du président Fitzerald à l'égard de sa collègue. La joute verbale entre les deux représentants animait la séance tel un combat de catch dont personne ne saurait qui gagnerait à la fin.

Faust exprimait le besoin grandissant de revoir Kiranhor puisque la vie ne lui prêtait aucun intérêt à mesure que les années passaient. Il ne pouvait toucher, embrasser, avoir des relations sexuelles avec personne. Si Faust touchait des métaux ou des matières végétales ou organiques, elles explosaient sauf s'il se munissait de gants spéciaux. Le jeune homme s'était rattaché à la seule personne dans ce monde qui endura le calvaire durant 10 ans. Faust n'aimait pas NickroN. Cette école était une hypocrisie masquée par le joug du Gouvernement pour mieux les contrôler et les aider à devenir de gentils moutons.

Mme Onile pouvait enfin reprendre son discours quand les huissiers sommèrent les députés de l'Opposition au calme.


Mme Onile : Merci. Faust essaya d'extraire Kiranhor en rejoignant NickroN. Vous trouverez les récits des multiples morts qu'il causa durant son périple en page 59. Cette dernière refusa sa proposition qui le propulsa vers des dessins encore plus périlleux pour les vivants...
Durant une attaque de l'école fomentée par plusieurs mutants, nous savons de source sure que Faust en faisait partie. Il tua 30 élèves grâce à son don de toucher mortel pour les vivants et ramena ces derniers à la vie comme des zombies d'un temps limité. Dans sa fuite, Mlle Whelan était accompagnée par ses deux enfants , Chomei et Naoya aujourd'hui disparus. Nous savons par la suite que Faust est parti seul pour l'Amérique de Sud.


L'auditoire était silencieux comme s'il écoutait une histoire dont on aimerait connaître la fin, heureuse ou non. Or il n'était pas question de fiction dans la Rotonde de la Fédération Unie. On parlait de personnes réelles qui pouvaient nuire gravement à la sécurité du pays. Les politiciens connaissaient l'Amérique du sud pour ses lois laxistes, les trafiquants peu inquiétés par leurs affaires et les interminables guerres de cartel. Faust réussit à vivre de cette façon pendant plusieurs années jusqu'à ce que des rumeurs le montrent près de New-York avant de disparaître complètement aux yeux des vivants...

L'équipe de NickroN




Yojé Ahinilla

Directeur YAND

avatar
Voir le profil
J'aimerai que tu rajoutes le diamant aux matières incassables et tout est bon :D



Faust

Chef Tactique - Rebelle

avatar
Voir le profil
[Rp]Oh tiens vous ici. Je pensais à mieux pour...*baffe*[/Rp]

C'est rajouté.




Karl Shneider

Professeur NickroN

avatar
Voir le profil
Bon bon bon voila un grand méchant qui est de retour ^^. Le rajout a été fait donc je valide ta fiche.

Re-bienvenue à toi.



Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum