Vous aimez NickroN ?
Faites-le savoir !

Merci !



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Brooke, la psychologue de l'école

Auteur

Message

Madeline Brooke Carter

Psychologue NickroN

avatar
Voir le profil

Identité.


Nom :Carter
Prénom :Madeline Brooke
Surnom : Brooke
Âge : 28 ans
Poste souhaité : Psychologue de l'école
Famille :
Père - James Carter - Vivant
Mère - Vivianne Philips - Vivante
Frère - Garry Oliver Carter - Vivant


Portrait.

Physique : Son physique a un petit quelque chose de magique. Elle est bien proportionnée dans son ensemble, passant de la taille aux épaules, du ventre plat aux cuisses bien rondes. Elle a un menton prononcé qui ne défait en rien le véritable portrait de cette psychologue. Le profil est doux et adouci. Ses yeux sont d'un brun presque orangé. On dirait presque qu'ils sont fait pour s'ajuster à la couleur de sa tignasse rousse sur sa tête. Ses cheveux sont bouclés et magnifiques dans toute leur splendeur. C'est une couleur naturel difficile à imiter, elle en est tout aussi fière. ses lèvres sont légèrement pulpeuses, souvent maquillées de rouge pour les faire ressortir. Son visage est poudré en permanence, ce qui lui donne un teint pâle de poupée de porcelaine. On ne la voit presque jamais sans ce maquillage léger qui lui donne une peau de poupée. Le reste de son visage reflète la beauté et la sensualité.

On devient vite en confiance avec cette femme, jusqu'à dévoiler nos plus profondes confidences. Cela n'a rien à voir avec son don sauf ceux qui le présume. Elle dégage en fait une aura de confiance dans laquelle on d'attache rapidement, comme si elle était votre confidente la plus secrète, votre amie ou mieux encore, votre maîtresse. Elle semble lire à l'intérieur de vous, mais ce n'est pas dérangeant. C'est plutôt doux comme approche. Malgré sa tendance à avoir l'air fragile, elle sait faire face à pire qu'elle. Elle ne sera pas indulgente envers quelqu'un qui la menace ouvertement.

Ses vêtements sont distingués et bien ajustés à sa taille à chaque jour. Elle semble posséder une garde-robe assez complète. Peu importe le style vestimentaire, tout lui va comme un gant à une main. Elle marche toujours sur un rythme qu'on peut compter, comme si elle dansait sur une musique quelconque dans le silence absolu. Seuls ses talons font un son dans sa marche légère. Quand elle passe dans un couloir, tout le monde se retire de sa ligne de marche dans le respect le plus total. Il dégage le chemin pour la saluer ou l'observer. Elle a gagné le respect avec ses nombreuses démêlées contre les humains qui voulaient les détruire et le gouvernement qui n'avait pas bonne opinion de ce qu'ils appelaient race. Parfois, les paroles et la conviction ne suffisent pas pour détourner l'opinion de quelqu'un.



Mental : Seule dans son coin, elle observe les faits et gestes du monde qui se croit seul au monde. Elle capte parfois des gestes ici et là déplacés mais n'en fait aucun drame. C'est les mouvements incongrus comme ça qui dévoile une partie des intentions ou de la personnalité de la personne. Puis elle se lève et se dirige vers la machine à café. Elle en boit deux tasses le matin et une dernière à la pause de l'après-midi pour mieux continuer sa journée. Bien qu'elle semble sans sentiment parfois, elle éprouve une profonde fatigue à l'utilisation constante de ses dons. Ce café est donc ce qui lui permet de tenir et de sourire malgré les nombreuses larmes qui coulent dans son bureau : histoires de cœur, morts, combats, échecs, amitiés rompues.

Après avoir déposé ses lèvres sur le bord de la tasse, elle lit rapidement le grand titre sur le journal d'un enseignant dans la pièce. Le titre la surprend, mais elle se tait. Ayant connu l'isolement et la défense pendant quelque années, elle est contente de voir une certaine stabilité ici. Elle est contre ce retournement au niveau du gouvernement à cause de quelque mutants qui font la rébellion. Elle est contre celle-ci bien qu'elle approuve plusieurs points pour lesquels ils se battent. Les idéologies ne sont pas pour elle. Les seules en quelles elle croit se sont celles qu'elle propose aux étudiants pour sauver leur année ou bien la vie. Ce n'est pas toujours facile d'être mutant.

Elle pose la tasse sur une table basse, prend une chaise et s'assoit doucement. Elle ouvre un magazine quelconque sans trop lire les pages. Quelque chose la préoccupe. Elle qui voit les étudiants évolués dans un univers totalement fantasque pour un humain, elle se demande ce que normal veut dire. Après tout, c'est un simple don offert et qu'on découvre avec le temps. C'est comme les sportifs qui battent les records mondiaux en utilisant leur corps. La jeune femme ne sentait plus son bras. Pour une quelconque raison, son cerveau décida de ne plus sentir ce membre. Ça arrive quelque fois, mais elle ne fais que repasser la circulation du sang et pointe son attention sur autre chose.

Ses yeux se ferment sur le silence de plus en plus imposant de la salle. Est-ce elle qui le cause? Elle ouvrit rapidement son petit sac et ouvrit un miroir tout juste aussi grand que sa paume. Ses yeux était bruns, elle n'était que dans la lune. Elle rangea son miroir ainsi que son sac et reporta son attention sur les autres membres de la salle. Elle n'avait pas de préjugé ou de premier avis. Elle cherchait à connaître les pensées de chacun. Malheureusement, son don ne consistait pas à lire les pensés. Pourtant, elle enviait ceux qui le possédaient. Elle visa la tasse entre ses lèvres rouges et quitta la salle, laissant derrière elle une tonne de pensées sur tous et chacun.




Don : Le corps humain est un ensemble fort intéressant. Les muscles en particulier qui vous aide à tenir debout, marcher, jouer, exercer un sport ou simplement manger. Certaines parties de votre corps répondent facilement à vos demandes inconscientes, sauf en certain cas. Cette femme possède l'extraordinaire dont de contrôler les muscles du plus minime au plus gros. Elle engourdit le membre ou l'ensemble de muscles d'un simple regard, vous immobilisant sur place, vous empêchant d'entendre le moindre son ou d'échapper tout ce que vous tenter de prendre. Son don commença dans sa préadolescence quand elle ne voulu plus entendre son père. Elle fut momentanément sourde et fini par s'endormir. Les effets se firent sentir lentement et elle comprit qu'elle n'était pas ''normale''. Avec l'expérience et les tentatives, il se trouve qu'elle peut engourdir les membres à distance. Les tendances de réussites sont aussi plus élevées au fur et à mesure qu'elle pratique. Le muscles visés sont de plus en plus gros, mais lui demande beaucoup de préparation et de concentration.

Type 1 Niveau 1 : pas d'évolution, meilleure utilisation du don ; Silence dans ses propres tympans. Aucun son ne lui parvient lorsque se concentre très fort ou qu'elle en a vraiment envie.
Type 1 Niveau 2 : pas d'évolution, meilleure utilisation du don ; Commence à contrôler le silence dans ses propres oreilles surtout quand la télévision marche et qu'elle doit étudier. Ça prend encore de la concentration afin de maintenir le silence en place.
Type 1 Niveau 3 : Evolution 1 ; Se rend compte que son don n'est pas que le silence, mais au contraire, la formation engourdissement au niveau des muscles. Elle est capable et faire sursauter ses doigts par concentration et non par volonté du cerveau.
Type 1 Niveau 4 : Evolution 2 ; Contrôle sur les muscles les plus petits des autres personnes. Le pouvoir est aléatoire et se rend compte que l’engourdissement provoquer s'applique à elle aussi.
Type 1 Niveau 5 : Evolution 3 ; Contrôle sur la membrane des cordes vocales. Elle découvre que son don est apparent dans ses yeux lorsqu'elle l'utilise.
Type 1 Niveau 6 : Evolution 4 ; La porté de l'utilisation de l'engourdissement est plus grande. Elle peut agir sur une plus grande distance. Les muscles visés par la jeune femme sont de plus en plus gros.
Type 2 Niveau 1 : Evolution 5 ; Contrôle pour impliquer le silence à partir des cordes vocales et du resserrement de la cage thoracique. Elle est capable de manipuler les poumons. Elle n'a pas encore testé sur le coeur.
Type 2 Niveau 2 : Evolution 6 ; À voir




Défauts du don : Il y a un défaut visuel fort apparent lorsqu'elle est en pleine concentration pour appliquer son don : ses yeux deviennent d'un jaune vif. Elle ne peut pas les fermer au péril de perdre sa cible et le muscle dont elle tente de prendre le contrôle. Ainsi, elle ne peu pas agir en présence d'humain sous peine de se faire chasser ou tuer. Malheureusement, elle doit aussi connaître le muscle ou le membre sur lequel elle tente de faire pression. Son temps libre est souvent sur l'étude des muscles. En tant que psychologue, c'est donc rare qu'elle prend le temps d'étudier le corps humain alors que seul le cerveau l'intéresse. De plus, l'effet qu'elle impose sur les autres s'applique aussi à elle. Elle ne peut pas faire tomber quelqu'un sans sentir ses propres jambes s'engourdirent de la même façon.



Relations avec les humains : Elle déteste ceux qui ont des préjugés profonds sur leurs conditions. Sans pour autant les attaquer directement lors des manifestations contre eux, elle manifeste son désaccord. Elle ne crois pas que le gouvernement à vraiment changé d'avis à leur propos et se demande vraiment si cette place est sécuritaire pour ses élèves. Ayant étudier la psychologie parmi les autres, on voit bien l'indifférence qu'elle a à leur propos. Ce n'est pas des ennemis, mais parfois ils peuvent le devenir. Il suffit d'un terme de trop pour que la personne regrette son geste. Elle a participé activement aux combats pour faire en sorte que les mutants soient considéré comme des hommes à part entière. En tant que psychologue et possédant une maîtrise en psychologie, elle intervenait comme spécialiste pour le combat des mutants à être reconnu et ne plus se cacher.


Vous.

Pseudo : Aucun
Âge : 23 ans
Comment avez vous trouvé ce forum ? : C'est ce cher Karl qui m'en a parlé. Il voulait une présence féminine plutôt convaincante en souvenir des vieux temps.
Votre niveau RP selon vous : Il est très bien
Votre présence : Quand je pourrai répondre. Je dépasse rarement les trois jours.
Crédits image originale avatar (ou lien html du site) : Je l'ai prit dans votre galerie d'Avatars féminins. Numéro 141.
Code de validation : [validé par Sandra]

L'équipe de NickroN



Dernière édition par Madeline Brooke Carter le Jeu 19 Sep - 15:32, édité 19 fois

Madeline Brooke Carter

Psychologue NickroN

avatar
Voir le profil

Histoire.


Un homme et une femme hurle dans la maison. La femme se repli près du mur alors que l'homme jette tout ce qu'il y a sur la table, sur le sol. La femme, sa mère, demande pardon et s'excuse de tout ce qui aurait pu provoquer une telle colère. Les deux enfants son recroquevillés dans le couloir. La jeune fille bouche les oreilles de son petit frère pour qu'il ne puisse plus entendre les cris. Elle, elle les entends et les comprends. Elle est assez vieille pour savoir ce qu'est le divorce et un père violent. Il ne la jamais touché, mais que peut-elle faire devant tant de colère? Elle serra les mains plus fort autour du corps du petit garçon dans ses bras. Elle aimerais mettre ses mains sur ses propres oreilles mais impossible. Soudainement, le silence complet. La petite regarde vers la cuisine où un vase vient d'éclater sur le sol, mais aucun son ne lui parvient. Elle regarde son petit frère plutôt surprise. Il tremble encore et plus fort. Lui savait ce qui se passait. Puis, le son revint avec les cris. Son père passa dans le couloir en les ignorant et ferma la porte. Sa mère s'effondra sur le sol et elle décida de se charger d'aller coucher son petit frère avec une amertume dans la bouche. Ses oreilles lui jouent-elles des mauvais tour?

Après les études secondaire, vint l'université. La jeune fille qui pleurait dans un coin à chaque dispute est devenu une femme belle et forte. Avec ses aptitudes et la compréhension des troubles sociaux des gens, elle décida d'étudier en psychologie. Les études plus compliqués, elle s'enfermait toujours dans sa minuscule chambre afin d'oublier son père juste en dessous. Le téléviseur jouant, elle ne parvenait pas à apprendre par cœur ses devoirs. Elle déposa furieusement le crayon contre sa table de travail et le même phénomène revint. Elle était déconcerté par ce qui lui arrivait et la rumeur de plus en plus présente de personne aux facultés étranges. Était-elle parmi ce groupe de personne? On débattait souvent du sujet dans ses cours puisque l'évènement était nouveau et étrange. Il créait une sorte de peur et les professeurs en profitaient pour en faire exemple. La jeune femme marcha dans la pièce. Elle n'entendait même pas ses propres pas sur le plancher. Elle se concentra pour connaître la nature de ce silence impromptu. Elle se remit à étudier sans entendre le moindre le son.Cette technique devenait son refuge pour ne pas entendre son père hurler, pour se concentrer et surtout pour avoir une paix intérieur.

Avec le temps, elle se rendit compte que son don ne s'appliquait pas qu'à son ouïe. Elle était capable d'engourdir un de ses membres quand elle voulait dormir. Il en était ainsi aussi quand elle désirait essayer ce don si particulier. Mais jamais elle ne tentait l'expérience sur quelqu'un d'autre. Elle n'osait pas, surtout que ses yeux la trahissait. L'opinion publique de tels gens étaient telle que la jeune femme faisait semblant d'être normal sachant très bien qu'elle était bénit d'un don spécial.

Pendant un travail scolaire, elle était en équipe avec un jeune homme. Elle fixa le doigt qui écrivait sur les feuilles et se concentra. Il crispa ses doigts en lâchant le crayon. Il se plaignit d'engourdissement. Non seulement il l'avait ressentit, mais en plus, elle l'avait aussi en avait subit les conséquences. Elle sourit en prenant la tâche d'écrire à sa place pour que les travaux continus. La jeune femme se sentait heureuse mais craintive à la fois. Ce genre de don ne serait pas toléré. Elle se mit à comprendre de plus en plus ceux qui se cachaient partout au monde. La crainte de se faire découvrir, la peur d'être autre chose qu'un humain.

Après l'obtention de son diplôme, elle se concentra sur son don si spécial qu'elle appréciait. Elle l'utilisait parfois en thérapie, empêchant la personne de parler à cause du relâchement des cordes vocales. Elle les calmait en parlant doucement. Ainsi, ils ne se rendaient pas compte que c'était elle qui contrôlait en fait leur voix. Elle devait seulement arrêter à chaque fois qu'elle voulait les concentrer sur une chose précise. en plus des thérapie, elle utilisait son temps libre pour lire sur les parties du corps, en particulier les muscles. Plus le temps avançait et plus son don particulier devenait son jouet favoris. Seulement, les mutants étaient presque chassé à cette époque et elle ne put se révéler à personne. Elle participa quand même aux manifestations, prenant de plus en plus de place en parlant comme représentante psychologue de l'effet. Elle expliqua surtout le que phénomène de peur d'être chassé emmenait les mutants à se défendre et devenir plus agressif envers les autres. Elle était pour la reconstruction d'une école afin de donner une bonne base aux élèves et ainsi arrêter les cruautés. Elle connaissait aussi bien la peur que cela provoquait, étant elle-même doté de se pouvoir. Seulement, elle renia plusieurs fois avoir un tel don. La seule apparence qu'il y avait était ses yeux qui changeait de couleur. En outre, pour jouer la diplomate, elle n'avait pas besoin de l'utiliser.

Après l'ouverture de l'école, elle postula à titre de psychologue afin de contrôler les élèves les plus réticents. Elle désirait apporter une aide importante et surtout défendre la cause des mutants par ce fait. C'était une preuve qu'elle voulait contribuer à leur bon rendement au lieu de les laisser dans la peur constante. C'était sa raison pour être présente à cet endroit et diminuer les manifestations. Elle s'impliqua plutôt au recrutement de mutants afin qu'ils commencent tous avec une bonne base et un contrôle de leur pouvoir. Ce contrôle les aiderait à ne pas mal réagir et surtout éviter les accident. Elle prit son curriculum vitea dans ses mains et poussa la porte de l'école afin de passer cet entrevue avec le directeur. Elle souhaitait ardemment faire parti de l'équipe. Levant la tête, elle parcouru les couloirs pour se retrouver devant la porte du directeur...


L'équipe de NickroN

Sandra Kingsley

Professeur NickroN

avatar
Voir le profil
Bonjour et bienvenue sur (re?) NickroN :D

>> Fiche Validée !

Comme tu le dis à la fin de ton histoire, je te conseille de te rapprocher de Yojé par l'intermédiaire des Messages privés pour que vous prévoyez une entrevue :)

N'oublie pas également l'Evénement 1 en cours. Pour éviter d'être seule, tu as le sujet de Samuel Delrey (lien)

Bon Rp chère collègue langue 1



Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum