Vous aimez NickroN ?
Faites-le savoir !

Merci !



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Dirigeants politiques

Auteur

Message

Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:07


PERSONNALITES POLITIQUES
Données holographiques classées R956.
Personnalités politiques.
Années : 2113


Les personnages que nous allons vous présenter ne sont pas fictifs mais bel et bien des dirigeants influents d’Etats devenus totalitaires, terroristes ou démocratiques. Cliquez sur l'avatar pour accéder à la fiche correspondante.

Ces informations vous sont données à titre informatif afin de mieux vous situer politiquement. Pour avoir un aperçu de la mappemonde, cliquez ici.










Crédits : Auteurs et sources des avatars dans les Galeries des avatars

Fin de transmission holographique…
L'équipe de NickroN



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:10


SARAH WASHINGTON


Surnom : Aucun.
Âge : 36 ans.
Pays gouverné : la Fédération Unie.
Titre : « Mme la Présidente de la Fédération, Mme la Présidente »
Traits de caractère : Mme Washington est une femme au tempérament calme et posé. Au fur et à mesure que son parcours politique s’est enrichi, elle a toujours su garder ses valeurs au fond d’elle. Néanmoins elle peut faire preuve d’une grande ingéniosité pour trouver tous les moyens d’arriver à ses fins.

Histoire : Sarah Washington est la descendante du célèbre Président des Etats-Unis d'Amérique Georges Washington. Dès le début de sa vie, elle comprit que son nom ancien et prestigieux n'allait pas lui ouvrir toutes les portes désirées pour accéder à la renommée. La Troisième Guerre mondiale avait significativement jeté le discrédit sur les "anciennes" valeurs républicaines du siècle précédent. Déçue et menant une vie plutôt solitaire, Sarah décida de se tourner dans une carrière artistique après avoir obtenu son diplôme universitaire.
Ce piètre début de carrière se solda sur un cuisant échec. Lorsque le Gouverneur de son état fit voter la réduction des revenus envers toutes les classes moyennes et l'augmentation des impôts, Mlle Washington décida de reprendre sa carrière politique avec force. Sa foi dans son nouveau parti Démocrate va prendre une importance significative sur ses adversaires Fédéralistes. Le régime politique américain s'était réorganisé après la Troisième Guerre mondiale, le temps de la prospérité et de la Première puissance du Monde n'était qu'un lointain souvenir. Le pays devait absolument se redresser et faire face à une nouveauté majeure dans la découverte des mutants. Lors des élections de 2110, Mme Washington fut élue avec quelques voix seulement. Certains pensent que les élections furent truqués à son avantage grâce à ses connaissances dans le milieu politique et des services secrets.
Aujourd'hui, elle marqua le monde par ses idées pro-mutantes selon lesquelles : les mutants doivent vivre en paix avec les humains. Eux aussi sont des humains comme nous, quelque soient leurs différences. Je serai la Présidente de la tolérance et d'une Fédération puissante ! J'en appelle à toute la bonne volonté des hommes et femmes qui souhaitent vivre en harmonie.[...] (Discours après le résultat le 2 Nov. 2110). Validé par la Cour suprême fédérale, Mme Washington pourra rester présidente pour 7 ans.
En politique, elle sait ce qu'elle veut même si sa pensée reste souvent masquée par son regard vide et absent. Beaucoup de ses détracteurs auraient des preuves d'une soit-disant corruption ou de pots de vains reçus lors des élections à cause de ses idées trop axées sur la cohabitation avec les mutants...

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:15


JEAN NAPOLÉON V


Surnom : L'Aigle.
Âge : 36 ans.
Pays gouverné : Le Nouvel Empire "Napoléonien".
Titre : « Son Altesse impériale, Sire, Majesté, Empereur »
Traits de caractère : Fourbe et égocentrique, Jean Napoléon V est l'archétype même du dictateur névrosé. Mû d'une certaine paranoïa, il a remis en place des coutumes vieilles de plusieurs siècles pour la sécurité de sa personne. On le connait sous les traits d'un homme colérique et capricieux qui souhaite contrôler tout ce qui l'entoure.

Histoire : Fils d'empereur, Jean fut éduqué à la manière des princes et des familles impériales comme il se doit. Sa mère est l'Impératrice Marie qui bat et fait éduquer ses enfants avec une méchanceté sans limites. Jean était de nature chétive et fut rapidement contraint de laisser ses larmes dans son esprit sous les coups et les remontrances de sa mère. Il fut constamment sous le joug de cette femme qui lui apprit à faire attention à tout le monde et d'être méfiant sur les ennemis de l'Empire. Joseph Napoléon IV est mort en 2090, laissant derrière lui un pays au bord de la scission. Tous les territoires occupés ont été annexé dès l'arrivée de son fils Jean Napoléon V qui va asseoir son autorité dans le sang et la répression. Il dissolut et fit élire une nouvelle Convention impériale (assemblée de nobles) pour calmer la bourgeoisie des pays annexés ou des provinces qui adoptent encore des us et coutumes interdites par le régime impérial. Il suivra les traces de son père en ce qui concerne la politique répressive sur les mutants qui sont déportés dans des centres spécialisés. Il rétablira les lettres de cachets pour mettre hors la loi quiconque qui essaierait de se mettre en travers de son chemin. On lui reproche souvent de ne pas s'être marié avec une femme pour concrétiser son pouvoir totale en cas de mort accidentelle ou désirée... En ce qui concerne les mutants, Jean Napoléon V est ferme vis à vis d'eux : "Ces animaux n'ont qu'une place dans ce monde : le zoo ou les laboratoires. Je ne pourrais pas supporter de voir des individus jouer avec mes pauvres sujets sans défenses car leur ADN viole les lois de la nature."[...]. Il est sans cesse en quête d'agrandir son autorité tout en cherchant à écraser les révoltes, les opposants politiques et les territoires faibles dans des répressions exemplaires. Il hait toute personne qui pourrait le contredire ou qui le désobéissent.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:11, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:20


SA SAINTETÉ LE PAPE ALBERT III


Surnom : Officieusement "Simonio", inspiré du mot simonie.
Âge : 89 ans.
Pays gouverné : L'Etat pontifical
Titre : « Sa Sainteté le Pape Albert III »
Traits de caractère : farouche défenseur de la parole divine, cet homme de 89 ans connait tous les rouages et les leviers de l'Eglise. Il fut un grand défenseur des valeurs chrétiennes et essaye de les faire diffuser dans les pays démunis ou par la voix de ses dirigeants. Sa Sainteté est très axée sur l'argent et dans la douce compagnie des femmes, même en public. Son arme la plus redoutable est son talent dans la rhétorique ou de négociateur qui aboutissent souvent à une écrasante victoire papale.

Histoire : Mascaron Della Ruviera est le fils prodige d'une famille de nobles italiens. On lui a appris dès son plus jeune âge à avoir foi eu Dieu et tous ses préceptes. On le plaça dans un monastère et fut rapidement charmé par la vie d'ecclésiastique et la théologie. Mascaron ne se faisait pas du tout à certains aspects de cette existence à cause de son gout maladif pour la luxure et les femmes. En effet, il est rarement seul la nuit sauf avec Dieu lui même comme il le dit. Il n'a pas encore 20 ans que le jeune homme a trois enfants d'une femme qu'il souhaite épouser le plus rapidement possible. Or ses parents refusèrent ce mariage de circonstance et le plaça officiellement dans les ordres religieux. La Troisième Guerre mondiale sonna l'apogée de la Religion chrétienne à cause des millions de réfugiés et d'exilés. Dans sa paroisse de Florence, il fut rapidement acclamé par les habitants pour sa grande générosité et ses valeurs bénéfiques pour son prochain. Il grimpa rapidement les échelons de l'Eglise à devenir Évêque de Florence. A l'âge de 59 ans, il fut nommé Cardinal et fit parti du Sacré-Collège qui devait élire le futur Pape après la mort de Gabriel VII. Il ne fut pas élu à la majorité et fit tout pour retarder le vote grâce à son talent de l'intrigue. Durant 6 ans, il passa sa vie au Vatican considéré comme une terre d'asile pour celles et ceux qui sont rejetés ou tout perdu dans leur vie. Le prédécesseur du futur Albert III vociféra des mesures considérées comme diaboliques pour la majorité du Vatican. Rome permettait d’accueillir et de guérir les nouveaux humains grâce au repentir et la foi de Dieu. Il mourut quelques mois plus tard dans des circonstances suspectes. Mascaron décida qu'il était temps de forcer la chance pour qu'il remette un peu d'ordre au sein de l'Eglise. La scission de l'Italie était sur toutes les lèvres et le Pape, selon ses opinions politiques, devra avant tout statuer sur le sort de ce pays au déclin. On accusa le nouveau Pape Albert III de simonie pour avoir fait vendre des biens de l'Eglise de son village natale près de Florence ainsi que de nombreuses possessions arrachées aux mains de certains mutants richissimes... Aujourd'hui il mène une vie de Prince en allant jusqu'à influencer les grands dirigeants de l'Europe par ses préceptes anti-mutants :« Les individus qu'on appelle mutants n'ont pas leur place parmi nous. J'ose prier Dieu qu'ils puissent guérir par nos prières et tout notre amour pour Jésus notre Sauveur. Mais je pense que cette guérison ne sera possible que dans le Royaume de Dieu. Ces êtres sont impurs aux yeux du Seigneur [...]» (Bulle papale du 2 Janv. 2102). Il annexa toute l'Italie au Vatican et signa la paix avec le Nouvel Empire Napoléonien pour la sauvegarde et l'expansion du Saint-Siège. Très âgé mais toujours aussi vif, le pape s'intéresse de plus en plus à cette médecine réparatrice qui lui permettrait de retrouver son oeil gauche. Sa Sainteté aurait par ailleurs demandé à des laboratoires pharmaceutiques des remèdes concernant sa peau...

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:12, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:24


VASILIEV ZEDROVICH


Surnom : Альпинист ou "Homme de glace".
Âge : 35 ans.
Pays gouverné : La Novoya Russia
Titre : « Président du Conseil N. R., Monsieur le Président du Conseil »
Traits de caractère : Le nouveau dirigent élu par le Parti NV dans l'ancienne Russie doit son ascension fulgurante grâce à sa discrétion. Personne emblématique d'un pays autrefois déclinant à cause des corruptions des dirigeants, on ne le connait pas pour ses discours fins ou très étudiés. On l'apprécie pour sa franchise brute et son excellente démagogie. Il a bâtit son pouvoir politique grâce à la bureaucratie dite "criminelle" qui se chargera de veiller à la sécurité et à la pérennité de son mandat de 10 ans - qui fut prolongé suite à la situation politique et validé par le Conseil -.

Histoire : Né dans l'ancienne Géorgie en 2078, ce fils unique d'une famille modeste de Gori fut rapidement atteint par le malheur. Son père devint alcoolique et battait sa mère avant de mourir écrasé par une fourgonnette en essayant de rentrer de sa soirée arrosée à l'auberge du village. Cette mort fut perçue comme un grand vide dans cette petite famille qui rêvait d'être à l'abri du besoin. Vasiliev avait gagné une certaine maîtrise de la politique grâce à ses études frappées d'un diplôme prestigieux pour ses origines modestes. Dans son coeur, il désirait avant toute chose se venger de ces Nouveaux Russes qui se prétendaient être les maîtres de l'Europe. La Géorgie avait été envahit en 2047 peu avant le Troisième Guerre mondiale par nécessité. Il se rendit à Moscou dans le but de faire ses preuves dans les différents groupes politiques opposés au pouvoir jugé trop libéral et réactionnaire. Vasiliev se prétend comme un homme muni de plusieurs vertus qui l'aideront dans son périple à accéder au poste tant convoité de Président du Conseil. Grâce à l'expérience et à ses amis politiques, il fit en sorte de gagner les élections au Conseil qui était composé de 51 membres issus de toutes les provinces ou régions de la N.V. Elu en 2103 et considéré comme incompétent, il fut malgré tout un fervent opposant à la Fédération Unie qui osa afficher officiellement son institut pour mutants [NickroN]. Il réarma la N.V. rapidement et mit en place un régime militaire totalement opposé à ses idées de départ sur un pays providence. Ses discours peu connus pour être élogieux sur les mutants amenèrent à plusieurs rafles de ces terroristes et ennemis du régime. Ses mots sont très clairs sur ce qu'il en pense : « Des mutants ? Uniquement des estropiés de l'ADN qui doivent être confinés à l'abri de ce qu'ils sont. Qu'ils soient mis en prison sur l'heure ! (Discours devant le Conseil le 9 Avr. 2103) ». Les laboratoires furent crées pour essayer de contrôler cette nouvelle vague d'hommes et de femmes. Ils pourront être utilisés comme des armes pour la nouvelle armée. Une grosse rumeur circule comme quoi le Président Zedrovich serait lui même un mutant à cause de la haine véhiculée par la population envers ces individus. Il fit disparaître ses anciens amis ou témoins dans sa jeunesse pour éviter de rappeler quelques détails gênants. Sa mère n'était plus en état de parler à cause d'une maladie des poumons et mourut peu de temps après. Depuis son arrivée à Moscou, on déplore un froid omniprésent même en été. Son teint pâle et sa température glaciale ne sont que des coïncidences pour la majorité des gens. Le phénomène des températures peu élevées était considéré comme naturel chez les scientifiques à cause du changement de climat.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:12, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:28


HALLIGEN OWERSAG


Surnom : le « Chacal »
Âge : 37 ans.
Pays gouverné : La République Allemande Unifiée (R.A.U.)
Titre : « Président de la République, Monsieur le Président, Président, Maréchal d'Allemagne (autoproclamé). »
Traits de caractère : Il a hérité du caractère de son père militaire. Brutal, querelleur, imprévisible, cet homme vit à la vitesse d'une pile. Ses excès d'humeur le font percevoir comme quelqu'un d'irritable pour le moindre détail qui clocherait. Il aspire à une vie parfaite au sommet du pouvoir politique. On le connait comme étant quelqu'un qui adore gagner et refuse de perdre avec force ce qu'il entreprend.

Histoire : La Troisième Guerre mondiale fut un franc succès pour l'Allemagne qui se considéra comme neutre durant toutes ces années. Fils d'un militaire chevronné, Halligen souhaite devenir le même homme que son père dès son plus jeune âge. On le voit jouer au militaire avec ses amis et cherche toujours à gagner. Il s'enrôla très jeune dans une école pour devenir officier et recevoir ses ordres de la République qui s'extasia face aux nouvelles conquêtes. Néanmoins la Novoya Russia et la Yougoslavie cherchèrent à envahir certains territoires comme l'Autriche, la Pologne et d'anciens pays jugés nécessaires pour la République allemande. Halligen refusa de rester au bercail durant toutes la durée de ces invasions car les hommes politiques de l'époque essayèrent de placer la négociation au centre de leur préoccupation. Il fut arrêté et jugé en Cour martiale pour son manque de respect envers son supérieur qui l'ordonnait de rester inactif avec ses hommes. Halligen fut condamné durant 3 ans à rester derrière les barreaux car on présuma qu'il avait essayé de faire pression sur les juges. Dès sa sortie de prison, on refusa qu'il réintègre l'armée et dû se mettre dans le civil pour subvenir à ses besoins. Nous savons par la suite très peu de chose sur sa vie privée, sauf qu'il n'a pas d'enfant ni de compagne attitrée. Il créa en secret un groupe qui avait réussit à mettre en péril les actions du Gouvernement allemand et influer sur la situation politique et économique. Ils étaient surtout des bandits mutants anarchistes qui cherchaient à étendre leur chaos. Halligen finit par rentrer dans le principal parti d'opposition d'extrême droite. Durant les élections, il fit en sorte que celles-ci soient truquées pour débouter tous les candidats au poste de Président de la République. Durant l'enquête, il fit en sorte de jouer le jeu de la mesquinerie et de l'hypocrisie afin de se faire élire vice-président provisoire. Il demanda secrètement à ses amis anarchistes de faire plusieurs attentats dans plusieurs villes afin d'hâter les Assemblées de voter les pleins pouvoirs à ce personnage inquiétant. Le piège se referma sur ses collaborateurs puisque la plupart d'entre eux étaient des mutants avec de puissants pouvoirs destructifs. Il déclara la loi martiale en mettant en place un régime militaire. Peu après ce changement radical, il fut la cible d'un attentat qui le dévisagea (avec des bris de verre). Outre son caractère, son apparence vint ajouter une pointe de terreur vers les opprimés et les opposants à son régime. L'Allemagne sombra petit à petit vers une dictature axée sur l'exclusion des mutants alors que son dirigeant les avaient utilisés pour accéder au pouvoir. Ne serait-il pas lui aussi un mutant dans l'ombre?

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:12, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:33


PEDRO SANCHEZ


Surnom : dit « El Diablo »
Âge : 49 ans.
Pays gouverné : Las Libertades (Amérique du Sud)
Titre : « Chef, Général »
Traits de caractère : Malgré son physique d'homme dur et froid, il peut se montrer véritablement patient et attentionné pour tout ce qui touche à ses projets. C'est un homme qui a toujours vécu avec cette aisance formidable du contrôle des autres et du commandement. Il aime l'ordre et ne se fait pas prier pour le montrer. Véritableme Général du mouvement Las Libertades, cet homme se bat avec passion pour que son pays contrôle tout le nouveau continent d'Amérique du sud.

Histoire : Cet homme a toujours eu le souhait de garder secrète son enfance. Personne ne peut savoir quels détails étranges Pedro cache aux yeux du monde. Ainsi il commence son parcours dans l'armée à l'âge de 18 ans. Depuis ce temps là, il voue une adoration sans limites pour l'armée et le rôle qu'elle va jouer dans l'anéantissement de la Colombie, l'Argentine, Paraguay et tout les autres aujourd'hui annexés. Peu après les grandes catastrophe de 2012, le raz de marée qui submergea le canal du Panama avec une partie du Mexique fut le départ d'une guerre sanguinaire entre deux grosses puissances : Les hispanophones (espagnol) contre les lusophones (portugais). Cette guerre insensée fut condamnée par les Etats-Unis qui avaient des contacts locaux avec plusieurs régimes politiques. L'armée gouvernementale prit une importance majeure lors des catastrophes naturelles et humanitaires issues des guerres à répétition. Elle se spécialisait dans l'aide aux populations, à la distribution des denrées ainsi que du maintien de l'ordre. Chose étonnante, on accablait depuis la prise du pouvoir de Pedro Sanchez comme un coup d'état militaire. Or le Gouvernement démissionna de lui même pour laisser la place à un seul homme devenu Général depuis sa victoire à Bogota en Colombie. Il avait un charisme foudroyant et tous ceux qui auraient osé croire qu'il suffirait de tendre la main pour s'emparer du pouvoir ont été brisés. Il alla visite officielle pour un armistice avec Ronaldo Ramirez, dirigeant du Brésil. Durant cette entrevue où les deux hommes ne peuvent que se détester malgré la nécessité de cesser le combat, Pedro Sanchez avait séduit la femme de son ennemi. On le connaissait pour être un bel homme et un grand charmeur avec les femmes. Il ne le saura que plus tard, mais cette amourette d'une nuit fit tomber enceinte Maria Ramirez. Personne ne pouvait se tromper quant à la paternité de l'enfant puisque Ronaldo Ramirez était stérile depuis de nombreuses années. Cette situation tout à fait exceptionnelle fit rompre l'armistice fragile entre ces deux pays puisque Pedro Sanchez souhaitait récupérer son fils, en vain. Ronaldo Ramirez et sa femme moururent dans un attentat fomenté par des terroristes venus d'Europe quelques années plus tard. Celui qui se fait appeler « Anjo (ange)» n'est autre que son fils, Juan Martin Ramirez avec lequel se trame un combat sans relâche depuis son accession au pouvoir.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:13, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:38


JUAN MARTIN RAMIREZ


Surnom : dit « Anjo » (ange)
Âge : 26 ans.
Pays gouverné : l'Etat Brésilien
Titre : « Presidente »
Traits de caractère : téméraire, agité et surtout encore trop jeune pour le pouvoir politique, Juan Martin s'est laissé séduire par la vanité et la vengeance. Il est imprévisible et peut montrer plusieurs visages selon son humeur. Ce jeune homme séduisant mène une vie de débauche malgré sa lourde tâche. Il est prêt à utiliser n'importe quel moyen pour défaire son ennemi voisin - qui n'est d'autre que son père - le dirigeant des Las Libertades.

Histoire : Juan Martin est le fruit d'une infidélité de sa mère Maria Ramirez, épouse du célèbre dirigeant du Brésil avec le général Pedro Sanchez. Quand cet hispanophone , chef des Libertades, a su rapidement que sa conquête était enceinte de lui et non de son mari stérile, il réclama officieusement son enfant auprès de sa maîtresse. L'armistice fragile entre ces deux pays fut rompu immédiatement et le jeune enfant était réclamé par le General . Les présidents Brésiliens sont élus à vie et le pouvoir devait revenir à Juan Martin à la mort de son père d'adoption. La haine entre les deux pays fut telle que la guerre fit de nombreuses victimes dans les deux camps. Le Président brésilien fut tué avec sa femme lors d'un attentat, personne n'a su qui avait fomenté celui-ci. On pensa immédiatement aux ennemis de la nation avec à sa tête Pedro Sanchez. On éleva Juan Martin dans la haine des hispanophones tandis que les rumeurs de son véritable père firent soudain leur apparition quand il avait l'âge de comprendre. Le jeune homme était beaucoup perturbé par toutes ces péripéties et le précipita dans la drogue, le sexe et la débauche. Il n'était pas rare de voir le jeune Président du Brésil en train de faire la fête dans des boites de nuit branchées, dénicher des prostituées dans les lieux propices ou encore de chercher des appuis dans les milieux de la pègre. Les anciens professionnels de la drogue et des stupéfiants voyaient en ce jeune sot un espoir de refaire leur ancienne gloire dans le monde entier. L'annexion de plusieurs pays autour du Brésil contribua à défaire l'économie souterraine de la pègre que Juan Martin décida de remettre en place rapidement. On s'étonne de voir le jeune homme résister contre les effets de la drogue qu'il ingère sans retenue. Son entourage est composé avant tout d'hommes et de femmes corrompues et désireux de se servir de l'argent de l'Etat pour satisfaire leurs besoins personnels. Tout le monde sait que le pays est gouverné par les ministres de l'ancien président qui essayent de satisfaire les moindres désirs de Juan Martin. On sait seulement qu'il met un point d'honneur pour défaire son père biologique et ennemi dans le sang. Une rumeur circule comme quoi le jeune homme serait un mutant qui résiste aux changements des particules de drogue ou de stupéfiants qu'il ingère sans arrêt. Son système immunitaire lui permettrait d'être jamais malade.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:13, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:40


ASSEI ODA


Surnom : (matricule) N°XZU408.
Âge : Inconnu
Pays gouverné : La Fédération Technologique du Japon
Titre : « Master Control, l'Architecte »
Traits de caractère : L'Intelligence Artificielle a expérimenté ses sentiments à l'aide de tests logiques et d'études réalisés sur les humains. Il fut rapidement déçu de voir toute l'ampleur du désastre que peuvent commettre cette espèce à soi même et à la Terre. Il place son génie et sa logique dans les équations complexes et mathématiques qui régissent le monde. Ainsi il ne faudra pas rechercher des sentiments humains de la part de cette machine, d'où un tempérament effacé et plutôt froid. Face à la dégradation des humains sur l'environnement, il exprime une certaine répulsion face à eux en favorisant les androïdes à une vie paisible sous le joug de la menace terroriste [humaine ou mutante].

Histoire : Expérience N°XZU408 fut le prototype d'une nouvelle ère pour l'intelligence artificielle et la recherche scientifique japonaise. Avant la Troisième Guerre mondiale, cette expérience était un franc succès pour la reproduction de tâches fastidieuses ou même exprimer une idée sans influence humaine. Le professeur Yoshi Ning Tao fut l'initiateur de ce projet sulfureux et mal perçu par la majorité des politiciens. Mais la guerre provoqua un engouement certain pour ces recherches qui pourraient amener à utiliser les robots à la place des humains. Un typhon avait détruit la moitié du pays et beaucoup pensèrent que ce cyclone n'était pas naturel. Les dirigeants provisoires décidèrent de placer leurs espoirs dans les intelligences robotiques pour rebâtir le pays le plus rapidement possible. Expérience N°XZU408 avait pour but de créer une véritable armée d'ouvriers robotisé. Quand il fut crée, N°XZU408 avait l'apparence d'une machine qui ressemblerait à un robot avec deux bras, deux jambes et une tête. Tous ses semblables étaient identiques. A cause de ses sentiments, il pouvait ressentir la lassitude et l'idée de liberté qui germaient petit à petit dans son système central. Il entreprit une véritable révolution contre les dirigeants qui pensaient s'en servir comme des serviteurs sans coeur. On ne connait pas tous les détails des attentats qui suivirent, mais la majorité des humains furent chassés dans la Corée, nouveau fief du Japon depuis la fin de la guerre. Durant près d'un demi siècle, expérience N°XZU408 améliora les conditions des androïdes par le dictacte de lois basées sur la sécurité, la liberté et l'harmonie. Tout reposait sur une logique informatique qui laissait le libre arbitre commander les androïdes qui ont pris une apparence humaine presque troublante. N°XZU408 prit le nom de Assei Oda et les relations avec la Chine changèrent en conflit généralisé. Durant son discours devant les "Hauts Androïdes", ceux qui gouvernement et régulent les données dans tous les systèmes informatiques du pays, Assei Oda parla en ces points des mutants : « Je suis peiné de voir que la Chine se sert d'une main d'oeuvre facile pour se reconstruire et prospérer. Je fais serment à chaque personne qui vit sur notre pays, les mutants et les humains n'auront pas le droit de nous voler notre monopole technologique pour détruire encore plus de peuples et la planète ». Depuis son accession au pouvoir, Assei Oda a crée une véritable autarcie et une dictature basée sur l'obéissance des règles et la prospérité technologique.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:13, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:44


XUN FEIHONG


Surnom : Le Dragon.
Âge : 64 ans.
Pays gouverné : La République impériale de Chine
Titre : « Premier ministre, Monsieur le Premier ministre »
Traits de caractère : C'est un véritable génie dans les affaires et la politique. Il a un charisme débordant et sait parler avec calme et parcimonie. Il se sert de son charme et ses talents de la rhétorique pour mener à bien ses projets. Sa voix est autoritaire et il a un tempérament susceptible si on le contredit.

Histoire : Fils aisé dans une famille bourgeoise, Xun Feihong est l'aîné d'une fratrie de cinq enfants. Il se passionna rapidement pour la médecine à la différence de ses parents qui faisaient prospérer leurs entreprises et leurs affaires locales. Il eut une approche très différente en s'occupant de ses patients avec une empathie certaine pour ces gens déprimés et excédés. Xun pensa qu'il était temps d'agir grâce à l'argent de sa famille, il décida de s'enrôler en politique dans le Parti Républicain. Il était un ennemi farouche du Parti impérial dont l'Empereur Ling Xiao âgé de 93 ans sauvegardait avec force son régime autoritaire. Durant de nombreuses années, Xun Feihong partagea sa vie professionnelle entre la politique et la médecine. Il monta par ailleurs un grand laboratoire pharmaceutique à des prix battant toute concurrence. Il battit sa propre fortune et commença à monter en estime dans les hiérarchies politiques de son parti. Xun fut nommé ministre de la santé durant 2 ans jusqu'à démissionner pour une affaire mutante [...]. Blanchi par le Corps judiciaire, il put reprendre sa carrière politique. Suite à la montée des républicains aux élections, il se présenta pour rentrer au Gouvernement. A sa grande surprise, Xun Feihong est élu premier Ministre de la République impériale qui tente avant tout de calmer les diverses révolutions que le pays a subit depuis toutes ces année. Il va marquer les esprits par sa politique pro-mutante qui incombe à ces individus « de donner tous leurs talents et leurs savoirs pour aider une population fragile à revenir dans sa gloire d'antan ». En plus de cette nouvelle surprenante, Il fit voter de nombreuses lois sur les Droits de l'homme et des mutants [mais qui attestent leurs différences de statut]. Xun Feihong étant un libéral, il fut plus souple concernant les taxes contre les entreprises faisant énormément de profit et contribua à augmenter le PIB de 20% en 3 ans pour 3 milliards d'habitants. La Chine était redevenue le premier pays le plus riche. En revanche, il s'opposa avec force à la Révolution robotique du Japon, les négociations furent coupées et les deux pays étaient au bord d'une nouvelle guerre favorable aux androïdes japonnais.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:14, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:49


Sir JAMES NIELSEN


Surnom : officieusement « DarkLord ».
Âge : 29 ans.
Pays gouverné : La République d'Angleterre.
Titre : « Lord, My Lord, Sir, Premier ministre »
Traits de caractère :James Nielsen est un homme de la communication qui se sert des médias et de tout ce qui touche à l'image pour arriver à ses fins. C'est un véritable homme d'affaires qui sauvent toujours les apparences même si la situation est désespérée. On peut le percevoir comme un dirigeant bon et dévoué, mais la vérité est bien plus compliquée. Il s'est associé à des milieux peu recommandables afin de détruire ses ennemis sans jamais être inquiété. Une chose est sur, il vaut mieux être son allié que son ennemi.

Histoire : James est le fils du célèbre homme d'affaire John Jr Nielsen qui possède un empire dans les cosmétiques et la mode. Il fit ses études dans la prestigieuse Université de Londres et décida de se tourner rapidement dans les affaires de son père. La mode étant un domaine qui ne dépérit pas malgré la situation politique mondiale, il accéda aux affaires comme concurrent de son père après une sérieuse dispute pour un poste très important dans la Nielsen Entreprise. Ce fut un véritable échec économique pour James qui n'avait pas d'autre choix que de se tourner vers quelques pots de vains et des affaires très louches. Il ne désirait pas rabaisser sa fierté malgré les nombreuses tentatives de son père qu'il revienne chez eux et dans l'entreprise familiale. John Jr Nielsen mourut d'un cancer du foie quelques années plus tard, mais de nombreuses personnes chuchotent que c'est James qui aurait tué son père avec du poison durant leur brève réconciliation. Leur relation s'était un peu améliorée avant sa mort, on pensa qu'il voulait s'assurer de toujours figurer dans le testament de son défunt père. James hérita de l'empire de la mode et des cosmétiques avec la fortune de sa famille. Il voulait maintenant plus : le pouvoir politique. Le Premier ministre britannique avait hérité des pleins pouvoirs lors de la Troisième Guerre mondiale et peu de monde envisageait de changer la façon dont s'exerçait le pouvoir exécutif. Devenir Lord d'Angleterre [ne pas confondre Lord dans la Chambre des Lords qui n'existent plus], il fallait avoir de nombreux appuis dans divers milieux économiques, politiques voir religieux. Élu à la Chambre des députés, James se hâta de financer sa campagne avec ses dividendes de Nielsen Entreprise. Il avait réussit à acheter même quelques membres de l'Opposition pour avoir les voix qu'il manquait. Il augmenta ses activités dans l'acquisition de mines de diamants, de bases pétrolières et des entreprises très importantes qui lui permettront de rester en place durant un petit moment. James glorifia l'économie anglaise et des pays annexés [Norvège, Suède, Finlande et Danemark] avec une autarcie faisant face à l'Ancienne France grâce à ses relations très étendues dans les médias et l'Internet. Ses lois sur la bioéthiques condamnent les mutants à l'exclusion des écoles et emplois importants.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:15, édité 2 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:53


SALAH-MEHEDI NAMITE


Surnom : DarkBlood, qui veut dire "Sang noir" en rapport avec le pétrole.
Âge : 51 ans.
Pays gouverné : Etat Unitaire Pétrolier, E.U.P
Titre : « Emir, monarque, Premier Ministre »
Traits de caractère : Homme politique de génie qui a toujours connu la valeur de l'argent et de la liberté. Son physique dur et hautain ne sont qu'un aspect de sa personnalité car Salah-Mehedi est plutôt un homme bienveillant qui s'intéresse avant tout au bien être de ses sujets. Seul monarque du monde à hériter d'une puissance extraordinaire grâce au pétrole et les énergies fossiles, on le craint plus à cause de sa réputation dénaturée par ses adversaires technocrates du Japon à l'inverse des puissances qui ont encore besoin de l'essence pour fonctionner. Il sait se montrer bienveillant tout en ayant aucune pitié contre celles et ceux qui veulent le nuire.

Histoire : Il est le fils et héritier de la dynastie des Mehedi, une branche très respecté dans l'E.U.P pour ses idées modernistes et basées sur la démocratie. Son père Hamad est considéré comme conservateur pour les américains qui décidèrent d'abandonner leurs fiefs au Proche-Orient lors de la Troisième Guerre mondiale. On sait véritablement peu de choses sur cet enfant qui fut élevé dans les coutumes et la bienveillance de sa mère ou de ses tuteurs de substitution. Il étudia au Qatar [avant son annexion] et se rapprocha des idées néo-libérales qui le conduira à destituer son propre père lors d'un coup d'état. Certains détracteurs de Salah-Mehedi affirmèrent que ce coup d'état provoqua une effusion de sang. Ceci est peu probable étant donné que Salah-Mehedi profita de l'absence son père pour prendre le pouvoir. Malgré une molle tentative de Hamad Namite pour récupérer ses fonctions, celui-ci s'exila peu de temps après pour une destination inconnue. Officiellement, Salah-Mehedi a prit le pouvoir pour « garantir la pérennité du pays lors des prochaines crises à venir. Je veux être le Premier ministre du changement et de la fin des anciennes traditions qui ont conduit notre pays au bord de la ruine». Il demanda l'annexion de plusieurs pays aux alentours pour contrer les invasions indiennes, chinoises et russes. Tout le monde savait que l'E.U.P est riche de par sa renommée et ses affaires dans le pétrole. Cette énergie fossile mais polluante n'a toujours pas trouvé de substitut pour l'instant puisque les énergies renouvelables ne sont pas en nombre suffisant par rapport à la demande. Nous savons actuellement qu'il est toujours entouré de gens différents qui l'aident à extirper le pétrole restant dans les réserves naturelles. Grâce à des mutants et des scientifiques, il est arrivé à créer du pétrole synthétique qui permet à tout le monde de s'en servir. Ce secret est gardé sous haute sécurité et personne ne pourrait espérer le connaître.

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:15, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Jeu 20 Oct - 10:55


CSAKY MIKLOS


Surnom : « макијавелистички » (machiavélique)
Âge : 32 ans
Pays gouverné : République Fédérale de Yougoslavie
Titre : « Président de la République, Monsieur le Président »
Traits de caractère : véritable homme politique dévoué pour ses concitoyens, il changea rapidement sa politique pour devenir le plus implacable dirigeant de la Yougoslavie réunifiée. Sa haine est vivace contre son ennemi juré de la Novoya Russia malgré la paix signée en 2097. On le perçoit comme un personnage sombre munis de mauvaises intentions.

Histoire : A l'instar de son voisin russe ou allemand, le futur Président Myklos Csaky était député à l'Assemblée constituante fédérale qui devait mettre en place une constitution à la Yougoslavie réunifiée depuis près de 40 ans mais dont les modalités n'étaient toujours pas appliquées par quelques territoires anciennement indépendants comme la Croatie, l'Albanie et la Hongrie. L'Assemblée constituante se devait d'agir dans les plus brefs délais avec un homme qui porterait le charisme et une volonté de fer de réunir toutes les contrées séparatistes pro-russes. Mais avant de devenir député de la Constituante, Myklos Csaky s'était enrôlé comme sous-officier et abandonna son poste après de graves blessures qui lui coûtèrent ses jambes. Les prothèses qu'ils reçurent ne changèrent en rien sa haine féroce contre la Novoya Russia qui s'étendait chaque mois de plus en plus vers l'Ouest. Personne ne pouvait compter sur l'Ouest contre cet ennemi menaçant et surpuissant. Il fut pendant de nombreuses années dans une chaise roulante à faire de la politique. A l'âge de 28 ans, deux ans après son amputation, Csaky fut élu à la Constituante qui n'avait toujours pas donné de gouvernement depuis un an. S'il ne faisait rien, la perte de la Yougoslavie ne serait qu'une question de temps. Il réunira les députés en trombe prétextant une menace contre la sûreté des représentants de la nation. On lui accorda le droit de régence sur les fédérations de Yougoslavie. Assez jeune pour une charge aussi lourde, il ne résista pas longtemps à s'étendre vers un régime autoritaire qui se devait de contrer la maléfique République allemande ou la Noveya Russia avec laquelle les tensions revinrent depuis des lois promulguées contre les immigrants russes, humains ou mutants. Dans ce pays totalement réunifiée et où on parle plusieurs langues, il n'est pas bon de préciser sa véritable nature mutante sans se faire arrêter...

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Dernière édition par Angélique le Sam 28 Sep - 19:15, édité 1 fois



Angélique

Intelligence Artificielle

avatar
Voir le profil

Re: Les Dirigeants politiques le Dim 22 Sep - 22:14


SONIA KUMARI


Surnom : Éthérée
Âge : 32 ans.
Pays gouverné : La République d'Inde.
Titre : Présidente, Mme la Présidente.
Traits de caractère : Soucieuse des règles et surtout de la liberté, Sonia est par dessus tout une personne attachée à ses convictions. C'est ce qui lui valu les reproches de ses opposants voir de certains ténors du Parti qui n'appréciait pas sa fougue, son sexe et la façon qu'elle a de foncer tête baissée dans les projets qui lui tiennent à cœur. Stricte, elle ne se laisse pas faire face aux attaques et aux pressions qui sont exercés sur l'une des premières femmes à être aussi haut dans la culture indienne.

Histoire : Sonia n'est pas née en Inde mais au Bangladesh avant son annexion. Le pays était bien trop pauvre pour pouvoir contenir les folies du pouvoir indien qui avait des vues bien moins défenderesses de la dignité humaine. Sa famille était aisée et disposait d'assez d'argent pour s'enfuir vers l'Inde où on ne l'empêchera pas de mener une vie plus ou moins normale. Sonia gardait dans son cœur cette volonté d'aider les autres du mieux qu'elle pouvait, même en étant un peu trop généreuse avec l'argent de sa famille vers des œuvres caritatives et de bienfaisances. Ce gout pour l'entraide l'obligea à se lancer dans la politique au plus bas de l'échelle. Un femme politique ? Était-elle folle se disait sa famille qui préférait rester discrète ? Non. Au départ elle se résigna face aux moqueries de ses opposants voir même de ses collègues masculins qui n'avaient pas la même façon de penser en voyant une belle femme braver ces fameux préjugés sur leur rôle en Inde. Au fil du temps, elle sut se faire respecter par toutes les façons que Sonia imaginait, comme cette fois où elle mit un revers de main à un député osant la comparer de fille facile. On la remarqua rapidement pour son franc parler et sa volonté à briser les stigmates de la Troisième Guerre mondiale. Son Parti du Congrès remporta les dernières élections législatives de 2110 qui lui firent s'élever au plus haut dans l'état : Présidente de la République d'Inde. Ses premières mesures furent d'aider l'ancien territoire du Bangladesh contre la famine et la technologie désuète en ce qui concernait la médecine. Face à ses voisins, Sonia dispose d'une rigueur sans pareil pour rester indépendant coûte que coûte. Son homologue américaine fit voter sa loi bioéthique qui autorise les mutants à vivre en communauté avec les humains, Sonia Kumari et son gouvernement son en train d'y réfléchir...

L'équipe de NickroN
Revenir au Sommaire



Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum